Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Canberra a fait une «énorme erreur», selon l'ambassadeur de France en Australie

Canberra, Australie - Sputnik France, 1920, 18.09.2021
S'abonner
L'Australie a commis une «énorme» erreur diplomatique, a déclaré samedi 18 septembre Jean-Pierre Thébault, l'ambassadeur de France en Australie, qui a été rappelé à Paris pour consultations après l'annulation par Canberra du contrat de fourniture de sous-marins français au profit d'un partenariat stratégique avec Washington et Londres.
«Je pense que cela a été une énorme erreur, une très, très mauvaise gestion du partenariat. Parce que ce n'était pas un contrat, c'était un partenariat qui était censé être basé sur la confiance, la compréhension réciproque et la sincérité», a déclaré à la presse Jean-Pierre Thébault depuis la cpitale australienne.
L'annonce, dans la nuit du mercredi 15 au jeudi 16 septembre, de l'annulation de la commande de 12 sous-marins à propulsion conventionnelle passée auprès de Naval Group et qualifiée de «contrat du siècle», a provoqué la stupeur et la colère des dirigeants français.
Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a dénoncé un «coup dans le dos» de la part de l'Australie, estimant que la relation de confiance avec Canberra avait été «trahie».
À la suite de l'annulation de la commande, la France a rappelé vendredi ses ambassadeurs aux États-Unis et en Australie pour consultations, provoquant une crise diplomatique sans précédent.
«J'aimerais entrer dans une machine à remonter le temps, si possible, et me retrouver dans une situation où nous ne nous retrouvons pas dans une situation aussi incroyable, maladroite, inappropriée et non australienne», a souhaité l'ambassadeur de France en Asutralie.
«Je suis très triste d'être contraint de partir, bien qu'il faille procéder à une réévaluation [de la situation, ndlr], a-t-il ajouté.

Régler les divergences

L'Australie a dit regretter le rappel de l'ambassadeur de France et comprendre la déception de Paris. La ministre australienne des Affaires étrangères, Marise Payne, a indiqué qu'il ne faisait «aucun doute» que la France était un allié de valeur aux yeux de Canberra.
À Washington, un responsable de la Maison-Blanche a déclaré que les États-Unis s'emploieraient ces prochains jours à régler leurs divergences avec Paris.
Les relations entre la France et l'Australie sont du coup tombées à leur plus bas niveau depuis 1995. À cette époque, Canberra avait dénoncé la reprise des essais nucléaires français dans le Pacifique Sud et rappelé son ambassadeur en France.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала