La SNCF abandonne l'actuel projet de rénovation de la Gare du Nord

© AFP 2022 SAMEER AL-DOUMYSNCF
SNCF - Sputnik Afrique, 1920, 22.09.2021
Dans un communiqué, le groupe ferroviaire public a indiqué avoir été informé d'un "surcoût très important" à prévoir pour les travaux, dont le coût devait passer de 389 millions d'euros à 750 millions d'euros.
La SNCF a annoncé mardi l'abandon du projet de rénovation de la Gare du Nord, à Paris, indiquant que les termes du contrat conclu en 2019 avec le groupe Ceetrus n'étaient pas respectés.
Dans un communiqué, le groupe ferroviaire public a indiqué avoir été informé d'un "surcoût très important" à prévoir pour les travaux, dont le coût devait passer de 389 millions d'euros à 750 millions d'euros.
Cela porte "le coût global du projet à 1,5 milliard d'euros, ne permettant plus de trouver un équilibre économique" au contrat de concession alloué à Ceetrus, est-il écrit dans le document.
La fin des travaux aurait été repoussée à 2026 au plus tôt, ajoute SNCF Gares & Connexions, la filiale en charge de ce dossier, soit "bien après les Jeux olympiques de 2024 qui seraient ainsi accueillis dans une gare en chantier".
Une "adaptation rapide" de la Gare du Nord aux enjeux des événements sportifs attendus en 2023 et 2024 - la Coupe du monde de rugby puis les JO de Paris - va être immédiatement engagée en interne, indique la SNCF, de même que la conception d'un nouveau projet de transformation de la Gare du Nord "élaboré en concertation étroite avec les acteurs publics concernés".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала