Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Palais de l'Elysée  - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
France

Tollé sur les réseaux sociaux à cause de la date incohérente de la vaccination de Macron

Emmanuel Macron  - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
S'abonner
Des doutes planent sur les réseaux sociaux concernant la véracité de l’immunisation d’Emmanuel Macron après que son code QR a fuité. Celui-ci montre une date de vaccination autre que celle qu’avait annoncée le Président.
La fuite du code QR d’Emmanuel Macron a fait parler d’elle quant à l’incohérence entre la date de vaccination affichée sur le pass, le 13 juillet, et celle qu’il avait annoncée lui-même, à savoir le 31 mai.
Sollicité par Mediapart à ce titre fin août, lorsque le média avait pu consulter ces données à l’époque secrètes, l’Élysée avait assuré qu’il s’agissait d’une "erreur" de transmission, l’immunisation de M.Macron n’ayant été enregistrée qu’un mois et demi plus tard. Or, les doutes semblent persister sur les réseaux sociaux.
"On nous prie de croire que c’est "une erreur". On se fiche de nous non? E.Macron est-il vraiment vacciné?" s’est demandé Florian Philippot, président des Patriotes.
En commentaire, un utilisateur estime que le couple présidentiel aurait dû immortaliser son immunisation:
"Il est évident qu'Emmanuel Macron et Brigitte ne sont pas vaccinés, car connaissant leur addiction pour le théâtre, ils auraient mis en scène leur vaccination non?"
Il a également dénoncé l’absence de données sur le nombre de vaccinés au sein du gouvernement ou encore à l’Assemblée nationale.
Refusant de croire à une erreur de transmission des données, un autre utilisateur déplore qu’"Emmanuel Macron [soit] le seul citoyen français dont la date du pass sanitaire ne correspond pas à la date de vaccination".
Le serveur VirusWar pointe à son tour le fait que son "code QR n’a été généré que le 18 août 2021 à une heure bizarre: 00:40".
Macron, Castex…
D’après les informations de BFM TV, la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) allait saisir le Conseil de l'ordre des médecins afin de sanctionner les personnes responsables de la fuite des données personnelles d’Emmanuel Macron.
Cet incident, dont la responsabilité a été imputée par l’Élysée à une "faille déontologique" et à la "négligence" de certains professionnels de santé, n’est pas unique dans les cercles politiques.
Le code QR de Jean Castex s’était également retrouvé en ligne pendant quelques jours à cause d’une photo où il était visible sur son téléphone portable.
Début septembre, un scandale a éclaté autour des données médicales du Président de la République, quand des soignants ont tenté de consulter sa fiche de vaccination dans le système Vaccin Covid. L’Assurance maladie les a finalement rappelés à l’ordre.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала