Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Assemblée générale des Nations unies (New York) - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
International

Guerre médiatique: YouTube supprime purement et simplement la chaîne allemande de RT

© Sputnik . Mihail Woskresenkij / Aller dans la banque de photosTV-Sender Russia Today
TV-Sender Russia Today - Sputnik France, 1920, 28.09.2021
S'abonner
YouTube a bloqué l’accès au contenu de la branche allemande de RT, l’accusant de désinformation sur le Covid-19. La plateforme américaine semble avoir une dent contre les médias russes depuis plusieurs années.
YouTube continue à prêter le flanc aux accusations de censure. La plateforme de vidéos a en effet cessé d’héberger la branche allemande de Russia Today, ainsi que son programme Der Fehlende Part ("La pièce manquante", dans la langue de Goethe). Une suppression pure et simple, sans possibilité de restauration, a déclaré sur Telegram Dinara Toktosunova, responsable de la chaîne allemande.
Laquelle tenait pourtant le haut du pavé sur YouTube pour les contenus en allemand. Elle était classée parmi les cinq plus populaires de la catégorie Actualité et politique, selon Tubular Labs, référence en matière de mesure d’audiences numériques. La version allemande du média russe avait ainsi cumulé 21,3 millions de vues en juin.
YouTube a justifié sa décision en avançant que RT avait violé sa politique d’information sur les sujets liés au Covid. Suite à un premier bannissement, la chaîne a alors tenté d’émettre via un canal secondaire, a affirmé un porte-parole de YouTube au Deutsche Welle.
La rédactrice en chef de Sputnik et de Russia Today, Margarita Simonian, a réagi en condamnant la "guerre médiatique déclarée par l'État allemand à l'État russe". Sur Twitter, elle a ironisé sur le tollé que provoquerait une telle décision si elle était prise côté russe.
"J’attends avec impatience que mon pays natal m'interdise de regarder Deutsche Welle ou d’autres médias allemands en Russie et ferme les bureaux d’ARD et de ZDF", a-t-elle déclaré.
Une kyrielle d’"erreurs"
Ce n’est pas la première fois que YouTube s’en prend ainsi à RT. Fin mars, la plateforme avait déjà soulevé un tollé en interdisant temporairement l’accès à RT Arabic, suivi par 5,5 millions d’abonnés. Le géant américain avait par la suite rétropédalé en déclarant que ce blocage n’était "pas intentionnel" mais était survenu après les signalements d’un utilisateur.
En 2020, YouTube avait restreint neuf fois l’accès à des médias russes. Notamment en rendant impossible à consulter une allocution de Vladimir Poutine sur le Covid-19, retransmise par le diffuseur NTV. Google, propriétaire de la plateforme, avait là encore argué d’une "erreur".
En avril dernier, le Service antimonopole russe (FAS) avait finalement décidé d’ouvrir une enquête. L’organisme estimait que la réglementation en la matière était "opaque" et pouvait donc contrevenir aux lois russes sur la concurrence.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала