Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Un laboratoire - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Sciences et tech

YouTube interdit les vidéos questionnant le résultat des élections en Allemagne et aux USA

YouTube - Sputnik France, 1920, 28.09.2021
S'abonner
La plateforme a interdit la publication de vidéos questionnant les résultats d’élections après les annonces officielles. La règle s'applique pour l’heure aux dernières élections législatives en Allemagne et aux scrutins aux États-Unis.
Pour contrer les intox, le géant des vidéos en ligne a mis à jour sa politique contre la désinformation concernant la tenue et les résultats d’élections. Dans la section "YouTube help", la plateforme énumère les cas de violation "d’intégrité des élections" qui seront sanctionnés: "fausses allégations qui généralisent la fraude, erreurs ou bugs qui ont changé le résultat de certaines élections nationales passées, après la publication des résultats officiels".
La règle s’applique à tous les contenus couvrant les élections aux États-Unis, mais également au scrutin fédéral du 26 septembre en Allemagne.
Le service vidéo prévient que "cette liste n’est pas exhaustive". D’après le média allemand Heise, les nouvelles règles ont été mises en service deux jours avant les élections législatives en Allemagne, soit le 24 septembre.

Exemples

En guise d’exemple de contenus trompeurs, YouTube évoque les vidéos qui "délégitimisent la formation du nouveau gouvernement et la désignation du nouveau chancelier" en Allemagne, mais également les déclarations selon lesquelles "un candidat n'a remporté qu'un État pivot ("swing state") lors de l'élection présidentielle américaine de 2020 en raison de problèmes de machine à voter", ou selon lesquelles les données des personnes décédées ont été utilisées durant les élections américaines de 2016.
Ici, la plateforme fait apparemment allusion aux tentatives de Donald Trump de remettre en cause sa défaite face à Joe Biden. Le 45e Président américain avait pointé via Twitter en novembre 2020, après le vote, des dysfonctionnements des machines à voter dans le Michigan. C’est également lui qui avait relayé sur Twitter une vidéo dénonçant les votes frauduleux des personnes décédées.

Autre contexte

Des vidéos douteuses, violant la politique d’intégrité des élections peuvent cependant être acceptées si le contenu inclut "plus de contexte dans la vidéo, l’audio, le titre ou la description" et donne un point de vue contraire, qui "condamne, remet en question ou présente la désinformation de manière satyrique".
En cas de violation des règles, YouTube supprimera la vidéo en question. En cas de récidive, l’auteur recevra un avertissement. En cas de triple récidive, il sera bloqué à vie.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала