Station de pompage de gaz - Sputnik Afrique, 1920, 08.10.2021
Crise du gaz 2021
L’augmentation du prix du gaz en Europe, enregistrée depuis le début de 2021, s’est accélérée en septembre. Si le 1er septembre, 1.000 mètres cubes se vendaient 614 dollars, contre plus de 1.030 dollars à la fin du mois.

Prix du gaz et de l’électricité: la concurrence voulue par l’UE n’a pas tenu ses promesses

© AFP 2022 Lou BenoistCentrale EDF, Le Havre (janvier 2020)
Centrale EDF, Le Havre (janvier 2020) - Sputnik Afrique, 1920, 01.10.2021
Face à la hausse des tarifs de l’énergie, Jean Castex vient d’annoncer plusieurs mesures pour préserver le pouvoir d’achat des Français. Joint par Sputnik, le journaliste Aurélien Bernier insiste sur le rôle paradoxalement délétère de la concurrence.
"Bouclier tarifaire", chèque énergie, blocage ou limitation des prix: le 30 septembre sur TF1, Jean Castex a annoncé une série de décisions du gouvernement pour aider les ménages à encaisser le choc de l’augmentation des prix du gaz et de l’électricité. Dans un contexte mondial de reprise économique, de montée de la demande et de désorganisation de l’offre, les tarifs de l’énergie doivent en effet grimper d’environ 12% pour les consommateurs français.
"Cela ne fait que colmater en contournant le vrai problème", tempère le journaliste Aurélien Bernier au micro de Sputnik. Auteur de l’enquête Les Voleurs d’énergie(éd. Utopia, 2018), il pointe le rôle de la libéralisation menée par Bruxelles depuis vingt-cinq ans: "Il y a certes des raisons conjoncturelles à ces hausses, mais le problème, c’est surtout qu’on a créé un marché européen de l’électricité. Sur ce marché se crée un prix qui est dépendant des énergies fossiles, même pour la France qui a une part importante de nucléaire dans son mix".
Pourtant, l’objectif de la libéralisation était au contraire, par la concurrence, de faire baisser les prix pour le consommateur. "L’argument des libéraux s’est révélé faux", poursuit le collaborateur du Monde diplomatique: "Le paradoxe incroyable, c’est qu’au lieu de faire baisser les prix grâce à la concurrence, on a augmenté les prix pour la permettre. Les coûts de production d’EDF sont très bas, mais on a dû augmenter les tarifs pour que les concurrents privés restent concurrentiels".
Relocalisation : renverser le rapport de force ? JACQUES SAPIR | AURÉLIEN BERNIER - Sputnik Afrique, 1920, 09.07.2020
Russeurope Express
Relocalisation: renverser le rapport de force? - Podcast
Il est donc urgent pour Aurélien Bernier "de décréter que l’énergie est un bien commun qui doit être régulé par la puissance publique, et de renationaliser ce secteur. Personnellement, je propose même d’aller plus loin et de nationaliser des énergies fossiles comme le pétrole. On ne peut pas compter sur Total pour réaliser la transition écologique".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала