Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Facebook, Instagram et WhatsApp tombent en panne, problèmes d'accès à Google et Twitter

© AP Photo / Matt RourkeLogo de Facebook
Logo de Facebook - Sputnik France, 1920, 04.10.2021
S'abonner
Les internautes à travers le monde rencontrent des difficultés à accéder à Facebook, Instagram, WhatsApp, ainsi qu'à Google, Twitter et TikTok, selon les données du site Downdetector.
De nombreux utilisateurs de Facebook, d'Instagram de WhatsApp n'ont plus accès à leurs services, constate ce lundi 4 octobre le site downdetector.com.
Le site spécialisé indique avoir comptabilisé plus de 20.000 rapports d'incidents de la part d'internautes incapables de se connecter à Facebook ainsi qu'à ses applications de partage de photos et de messagerie.
Des utilisateurs français ont signalé une impossibilité de se rendre sur ces réseaux sociaux depuis les alentours de 17 heures, heure de Paris.
Via un message sur Twitter, Facebook a assuré être au courant des rapports et "œuvrer pour qu'un retour à la normale puisse se faire au plus vite".

Pertes évaluées à près de 140 millions d'euros

Ce n'est pas la première fois que les réseaux du groupe sont victimes d'une panne commune, le dernier incident de ce genre s'étant produit en mars 2021.
Moins d'une heure plus tard, de nombreux internautes à travers le monde ont commencé à signaler des difficultés d'accès à Google et à Twitter, ainsi qu'à TikTok.
Des problèmes avec les services Gmail et Snapchat ont été également constatés.
D'après les experts de l'ONG de surveillance d'internet NetBlocks, la panne des applications Facebook causera au moins 160 millions de dollars (près de 138 millions d'euros) de pertes à l'économie mondiale.

Afflux d’utilisateurs sur Telegram

Dans le même temps, la messagerie Telegram a reconnu essuyer des difficultés, notamment en raison du nombre accru de nouveaux utilisateurs apparemment au moment des pannes.
"Nous sommes ravis d'accueillir chaque nouvel utilisateur qui vient de WhatsApp, mais cela n’est pas facile pour nos serveurs", a répondu Telegram à un utilisateur sur Twitter.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала