Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Palais de l'Elysée  - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
France

Monnaie locale à Lyon: "démarche citoyenne" ou projet "marginal"?

CC BY-SA 3.0 / Danichou / Hôtel de ville de LyonMairie de Lyon, image d'illustration
Mairie de Lyon, image d'illustration - Sputnik France, 1920, 06.10.2021
S'abonner
La gonette, une monnaie locale lyonnaise, pourrait trouver un nouveau souffle grâce au soutien des écologistes à la tête de la ville depuis 2020, selon la presse lyonnaise. Mais l’enthousiasme de ceux qui soutiennent cet outil complémentaire n’est pas partagé par tout le monde.
En circulation à Lyon depuis 2015, la gonette n’a pas encore réussi à s’imposer, relate LyonMag.
Pourtant, les élus écologistes, qui ont remporté les dernières municipales dans la troisième ville française voudraient changer la donne.
Au micro de LyonMag, l’ambassadrice de la monnaie locale, Charlotte Bazire, annonce que 17 élus métropolitains et une dizaine lyonnais, dont le maire Gregory Doucet, percevront prochainement une partie de leurs indemnités en gonettes.
Et d’ajouter que pour "booster le nombre d’utilisateurs" de l’outil monétaire, les élus ont voté la semaine dernière la possibilité de payer en gonettes dans quatre musées.
Mme Bazire se dit convaincue que si le nombre d’utilisateurs de cette monnaie "démocratique et accessible à tous" atteint deux millions, l’impact durable et économique ne tardera pas à se faire ressentir, citant une étude du Mouvement Sol (organisme pour le développement des monnaies locales en France), selon laquelle 70% des utilisateurs de de la monnaie se tournent davantage vers les produits locaux et bio.

Une "démarche citoyenne"

Devant la caméra de BFM TV, un adjoint au maire de Lyon chargé des mobilités, Valentin Lugenstrass, assure qu’il utilise personnellement la gonette.
Pour l’élu, il s’agit d’une "démarche citoyenne" à laquelle peuvent adhérer tous ceux qui souhaitent "une économie plus localisée, écoresponsable et plus circulaire".
M.Lugenstrass indique que de nombreux professionnels à Lyon acceptent déjà la gonette pour encourager l’expansion du projet.
D’après la chaîne d’info, ce moyen de paiement est actuellement possible dans 350 commerces lyonnais. Charlotte Bazire insiste: 380 lieux de 18 secteurs d’activités sont concernés.

"Quelque chose d’assez marginal"

Mais cet engouement n’est pas partagé de tous.
Selon l’ancien maire de la troisième ville française, Gérard Collomb, cité par LyonMag, c’est le projet dont tout le monde se moque.
Au micro de BFM TV, Pascal Blache, maire (LR) du VIe arrondissement, exprime des doutes quant aux perspectives et à l’utilité réelle, notamment dans le domaine écologique, de la gonette.
"Non merci, je n'y tiens pas [...]. Enfin c'est beaucoup de bruit pour quelque chose qui est assez marginal. Je ne vois pas tellement aujourd'hui, à moins qu'on m'explique ça de manière plus sérieuse, en quoi ça va améliorer la planète", tranche l’élu.
La monnaie locale ne serait utilisée que par quelque 1.500 Lyonnais, précise la chaîne.

Une monnaie à l’usage et aux effets limités?

Une monnaie locale, également appelée monnaie locale complémentaire (MLC), ou encore monnaie locale complémentaire et citoyenne (MLCC), est définie par les sciences économiques comme une devise non soutenue par un gouvernement national, qui ne peut être mis en circulation que dans une zone géographique prédéterminée, le plus souvent limitée par une ville ou une région.
Cet outil est historiquement utilisé depuis le Moyen Âge à titre purement pratique.
Visant en théorie à favoriser une transition écologique et sociale, dans l’histoire récente, les MLCC sont devenues populaires dans de nombreuses municipalités et régions du monde pour des raisons plutôt idéologiques.
Les effets durables des MLCC sont cependant souvent remis en question par des spécialistes.
Selon des experts, la production et la consommation locales peuvent avoir un "coût environnemental" plus élevé que celui des émissions de carbone du transport longue distance.
Dans la base de données du Centre de ressources des devises complémentaires figurent actuellement environ 300 monnaies complémentaires dans le monde.
En France, l'utilisation de MLCC est encadrée par la loi no2014-856 du 31 juillet 2014 relative à l'économie sociale et solidaire.
D’après le site Infodurable, plus de 80 monnaies locales complémentaires sont actuellement en circulation dans l’Hexagone.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала