Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Station de pompage de gaz - Sputnik France, 1920, 08.10.2021
Crise du gaz 2021
L’augmentation du prix du gaz en Europe, enregistrée depuis le début de 2021, s’est accélérée en septembre. Si le 1er septembre, 1.000 mètres cubes se vendaient 614 dollars, contre plus de 1.030 dollars à la fin du mois.

Malgré les promesses de Poutine, le marché du gaz serait toujours déficitaire

© Sputnik . Vitali Timkiv / Aller dans la banque de photosUne station de compression de gaz (image d'illustration)
Une station de compression de gaz (image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 10.10.2021
S'abonner
En dépit des propos du Président russe voulant que son pays augmente les volumes du gaz livré en Europe, les marchés continuent à souffrir d’un déficit, observent les analystes de la Bank of America.
Tandis que Vladimir Poutine a récemment évoqué la possibilité d’augmenter les volumes de gaz russe livrés en Europe dans le contexte de la flambée des prix en Europe, les analystes de la Bank of America estiment que le déficit est toujours là.
"Nous constatons que les marchés mondiaux et européens du gaz continuent de souffrir de déficits, malgré les propos du Président russe sur les volumes supplémentaires […]. Les prix européens du gaz ont fortement grimpé face aux craintes de la prochaine crise gazière hivernale et les commentaires ultérieurs du Président russe sur les volumes supplémentaires de gaz en Europe", expliquent les experts de la banque à Sputnik.
Le 6 octobre, Vladimir Poutine avait déclaré que la Russie pouvait livrer davantage de gaz via l'Ukraine, bien que cela présente des risques puisque la montée de la pression dans les tubes ukrainiens, non réparés depuis des décennies, peut entraîner des accidents. Le lendemain, le prix du gaz s’était temporairement effondré après avoir atteint près de 2.000 dollars par 1.000 mètres cubes. Le directeur du Fonds russe de développement énergétique, Sergueï Pikine avait alors estimé auprès de Sputnik que ce phénomène pourrait être lié à la déclaration de M.Poutine.
Vladimir Poutine - Sputnik France, 1920, 08.10.2021
Crise du gaz 2021
L’effondrement temporaire du prix du gaz est-il lié à une déclaration de Poutine?
Toutefois l'analyse du bilan du gaz russe montre que la capacité de Gazprom à fournir des quantités supplémentaires à l'Europe cet hiver pourrait être limitée, notent les analystes de la Bank of America. Ils rappellent que la Russie remplit encore ses entrepôts souterrains nationaux et que ses capacités de transfert de gaz par l'Ukraine sont limitées. Qui plus est, le volume de transit de gaz russe vers l’Europe a baissé de 12% par rapport à 2020 suite à la baisse de 20% du transit par l'Ukraine et de 14% de la livraison par le tube Yamal-Europe signalée après un accident à l'usine de Novy Ourengoï.
D’autre part, la production totale de gaz en Russie a connu une augmentation de 10% par rapport à 2020, grâce à une augmentation de 12% de la production de Gazprom. Les analystes américains estiment, qu'après la reprise à court terme fin septembre, la livraison par le tube Yamal-Europe a été divisée par trois la première semaine d'octobre, car Gazprom aurait réduit les quantités de transit prévues pour ce mois, en prévision du lancement de Nord Stream 2.
Une entreprise gazière (image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 08.10.2021
Crise du gaz 2021
Pourquoi la hausse des prix du gaz en Europe ne profite pas à la Russie?
Pour rappel, la Russie avait annoncé début septembre l'achèvement du projet Nord Stream 2 à 10 milliards d'euros qui doit permettre de doubler les livraisons de gaz russe vers l'Allemagne. D'une capacité de 55 milliards de mètres cubes, le gazoduc Nord Stream 2 relie la Russie à l'Europe sous la mer Baltique en suivant en grande partie le même trajet que son jumeau Nord Stream 1, opérationnel depuis 2012.

Moscou entend exporter plus de gaz pour aider l’Europe

Vladimir Poutine a tenu le 6 octobre une réunion sur l'énergie, au cours de laquelle il a évoqué entre autres la flambée des prix record du gaz en Europe, qui désavantage la Russie, à son avis. Il a rappelé que la hausse des prix était principalement liée à la hausse de la consommation d'énergie en raison de la reprise économique, des changements climatiques et de la baisse de carburant dans les stocks souterrains européens.
Vladimir Poutine - Sputnik France, 1920, 06.10.2021
Crise du gaz 2021
Poutine: "les Européens visent la neutralité carbone aux dépens de la Russie"
Alexandre Novak, vice-Premier ministre russe, a proposé deux options pour aider l’Europe à faire face à la crise énergétique: accélérer la mise en service du Nord Stream 2 et augmenter le volume des appels d'offres sur le site de commerce électronique Gazprom à Saint-Pétersbourg en vue de réduire "l'effet spéculatif". Le Président russe a soutenu l'idée d'augmenter l'offre du gaz sur le marché, en disant que "si cela fait tomber une demande agitée, on peut le faire, mais pas à notre détriment, bien sûr".
Selon le porte-parole du Président, Dmitri Peskov, la Russie est potentiellement capable d’augmenter ses exportations de bleu en Europe, mais tout dépend des accords commerciaux.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала