Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Assemblée générale des Nations unies (New York) - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
International

Lego rendra ses jouets libres de stéréotypes de genre "nuisibles"

Lego - Sputnik France, 1920, 12.10.2021
S'abonner
Après avoir interrogé quelque 7.000 parents et enfants pour établir les effets négatifs de l’étiquetage en fonction du genre, le groupe Lego a décidé d’y renoncer dans ses jouets.
L’entreprise danoise Lego Group a assumé la tâche d’"assurer un jeu plus inclusif" et de rendre ses produits "libres de préjugés et stéréotypes de genre nuisibles". Ce après avoir analysé les résultats d’une vaste enquête qui a révélé l’inégalité et l’insuffisance de l’approche à la base du genre en choisissant les jouets.
Selon le sondage, 74% des garçons et 62% des filles sont d’avis que certaines activités sont destinées à un genre précis, indique Lego dans un communiqué.
En cela, 71% des garçons et 42% des filles se disent préoccupés par le fait de devenir l’objet de moqueries s’ils jouent avec un jouet associé typiquement à un autre genre.

Approche asymétrique

Cette inquiétude a été constatée tant chez les enfants que chez les parents, également avec une certaine différence garçons-filles.
"Les parents sont plus inquiets pour leurs fils dont quelqu’un pourrait se moquer que pour leurs filles", précise au Guardian Madeline Di Nonno, directrice générale de l’institut Geena Davis pour le genre dans les médias qui a réalisé l’étude.
Les réponses de 6.844 parents et enfants d’entre six et 14 ans ont été récoltées et analysées dans le cadre de l’enquête. Les sondés étaient des ressortissants de Chine, de Tchéquie, de Russie, de Pologne, des États-Unis, du Japon et du Royaume-Uni.
Bien que tous les parents espèrent développer les capacités créatives de leurs enfants, ils semblent comprendre de façon plutôt stéréotypée cette créativité. Ainsi, les parents tendent à proposer aux filles l’idée de pratiquer la danse ou la cuisine et, aux fils, les sciences et le sport.
Une arme à feu (image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 14.07.2021
Un pistolet ressemblant à un jouet Lego fait débat aux USA – photo
"Les comportements associés aux hommes sont plus appréciés par la société", explique Mme Di Nonno. "Tant que la société ne reconnaît pas que les comportements et activités associés aux femmes sont aussi importants et précieux, les parents et enfants resteront tentés de soutenir ces stéréotypes".
"Il y a une asymétrie", pointe la neurobiologiste Gina Rippon au Guardian. "On encourage les filles à prendre des jouets pour les garçons, mais pas vice versa".
"Si les filles ne jouent pas au Lego ou à d’autres jouets de construction, elles ne développent pas les capacités spatiales qui peuvent les aider dans le futur. Si les poupées sont réservées aux filles, les garçons seront privés d’expérience éducative", poursuit-elle.

Et en pratique?

Si l’entreprise dispose déjà de produits destinés aux enfants des deux genres, tels que les Lego Dots ou le Lego City Wildlife Rescue Camp, il n’y aura plus de jouets marqués comme "pour les filles" ou "pour les garçons". Sur le site de Lego, les consommateurs pourront faire un tri en fonction des intérêts de l’enfant.
"Les avantages d’un jeu créatif comme la confiance en soi, les capacités de communication et d’inventivité sont ressentis par tous les enfants", résume Julia Goldin, la directrice des produits et du marketing de Lego. "Tout enfant doit avoir l’opportunité de développer son vrai potentiel".

Jouer à la diversité

Le géant danois de la brique en plastique a présenté plus tôt cette année ses 11 nouvelles mini-figurines aux couleurs du drapeau arc-en-ciel, en hommage à la communauté LGBT.
La collection comprend également des personnages noirs et marrons pour illustrer la diversité des couleurs de peau.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала