Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Palais de l'Elysée  - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
France

La justice doit être plus sévère face aux délinquants, selon 92% des Français

S'abonner
Sur fond de progression constante des violences commises dans le pays, 92% des Français se déclarent favorables au durcissement de la justice face aux délinquants, selon une enquête de l’Institut CSA pour CNews.
Plus de neuf Français sur 10 (92%) estiment que la justice doit être plus sévère face aux délinquants, comme le constate un sondage réalisé par l’Institut CSA pour CNews paru ce jeudi 14 octobre.
Parmi ces 92%, 63% des interrogés se disent "tout à fait" favorables à ce durcissement et 29% "oui, plutôt".
À l’inverse, ceux qui se déclarent contre cette initiative sont seulement 8%, dont 6% y sont "plutôt" contre et 2% n’y sont "pas du tout" favorables.
Cette enquête a été réalisée les 12 et 13 octobre auprès d’un échantillon national représentatif de 1.000 personnes de 18 ans et plus.

La délinquance en hausse

Selon les données du bilan analytique dévoilées par Le Figaro en juillet, pour les six premiers mois de l’année, les actes de violence sont en nette hausse depuis deux ans.
D’après les chiffres du quotidien, les atteintes à l’intégrité physique, majoritairement des coups et blessures volontaires, ont augmenté de 16% par rapport à l’année 2020. Si le contexte sanitaire peut expliquer cette évolution, la hausse atteint 10% par rapport au premier semestre 2019, pourtant marqué par des manifestations souvent émaillées de violences.
Le Figaro indique que plus de 350.000 agressions ont été constatées en six mois contre 300.000 au premier semestre 2020 et 320.000 sur la même période de 2019.
En outre, d’après le rapport publié en avril par le ministère de l’Intérieur, l’année 2020 a été marquée par deux confinements qui ont modifié les tendances observées ces dernières années en matière de délinquance et d’insécurité, avec des augmentations plus modérées que précédemment. Ainsi, une hausse moins importante est constatée dans les violences sexuelles (+3%, après +12% en 2019), dans les coups et blessures volontaires sur personnes de 15 ans ou plus (+1%) après des hausses très marquées en 2018 et 2019 (+8%). De la même manière, les escroqueries sont montées de 1% (après +11% en 2019).
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала