Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Assemblée générale des Nations unies (New York) - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
International

Le nombre des victimes en hausse lors des affrontements à Beyrouth - vidéos

© AFP 2021 JOSEPH EIDL'armée libanaise prend une position dans une banlieue sud de Beyrouth, le 14 octobre
L'armée libanaise prend une position dans une banlieue sud de Beyrouth, le 14 octobre - Sputnik France, 1920, 14.10.2021
S'abonner
Ce 14 octobre, des violences ont éclaté pendant une manifestation organisée par le Hezbollah et ses alliés à Beyrouth contre le juge enquêtant sur l'explosion meurtrière d'août 2020. Plusieurs victimes ont été signalées. L'armée a interpellé neuf personnes.
Une manifestation à l'appel du Hezbollah et de ses alliés chiites d’Amal contre le juge d'instruction qui dirige l'enquête sur l'explosion d'août 2020 dans le port de la capitale libanaise a dégénéré ce 14 octobre. Les violences sont survenues peu après le classement sans suite par la justice libanaise d'une nouvelle plainte déposée contre le magistrat Tarek Bitar par deux ex-responsables libanais.
Selon l'armée libanaise, la fusillade a éclaté alors que les manifestants qui se rendaient des quartiers chiites du sud de Beyrouth au palais de justice, en centre-ville, ont atteint le quartier de Tayouneh.
Comme l’ont affirmé le Hezbollah et Amal dans un communiqué conjoint relayé par Reuters, les tireurs qui ont visé le cortège étaient embusqués sur des toits d'immeubles et plusieurs manifestants ont été visés à la tête.
Des sources médicales ont fait état d'au moins trois personnes tuées et d'une vingtaine de blessés. Citant des sources médicales, la chaîne de télévision Al-Mayadeen a plus tard fait état de six morts et plus de 60 blessés.
Selon un correspondant de Sputnik, une explosion a également retentit dans le district de Beyrouth où les militaires étaient en train de mener une opération après des échanges de tirs lors de la manifestation.
Le quartier a été bouclé par l'armée qui a commencé à le patrouiller. Plus tard dans la journée, l'armée a annoncé avoir interpellé neuf personnes en lien avec les coups de feu, une enquête est en cours.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала