Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Palais de l'Elysée  - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
France

"Il a détruit le made in France": Arnaud Montebourg sur la présidence de Macron

© AFP 2021 PHILIPPE DESMAZES / AFPArnaud Montebourg
Arnaud Montebourg - Sputnik France, 1920, 17.10.2021
S'abonner
Le candidat à la présidence française Arnaud Montebourg a dénoncé le "bilan désastreux pour l'économie" d'Emmanuel Macron et s'en est pris à la candidate du Parti socialiste Anne Hidalgo sur France 3.
La présidence d'Emmanuel Macron a produit un effet néfaste sur l'économie française, a estimé ce dimanche 17 octobre sur France 3 Arnaud Montebourg, candidat à la présidentielle 2022 et ancien ministre de l'Économie sous François Hollande.

"Le bilan Macron est un bilan désastreux pour l'économie, il faut le mettre hors d'état de nuire, car il a fait beaucoup de dégâts, il nous manque un million d'emplois industriels", a indiqué M.Montebourg.

M.Macron, qui avait succédé en 2014 à M.Montebourg au poste de ministre de l'Économie avant de devenir Président en 2017, n'a pas encore annoncé s'il voulait briguer un deuxième mandat à l'Élysée.
Pour M.Montebourg, Emmanuel Macron "a détruit le made in France".
"C'est le Président des financiers, pas de l'industrie", un "énarque du gratin" qui a "laissé tomber Alstom, démantelé Lafarge, Alcatel, Technip, Essilor, Suez, Engie, le dernier c'est Ariane déménagé en Allemagne".

Critiques du Parti socialiste

M.Montebourg, qui a milité pour le Parti socialiste avant de le quitter en 2018, s'en est aussi pris à ses anciens camarades en déclarant que "le PS a abandonné le peuple", note LCI.
"Il y a eu quatre quinquennats qui ont mené peu ou prou la même politique dictée par Bruxelles. Pendant ce temps, les Français se sont appauvris, la France s'est affaissée et le désespoir est là."
Arnaud Montebourg
Il a en outre critiqué les récentes propositions de la candidate adoubée par le PS, Anne Hidalgo. Le doublement du salaire des enseignants, "personne n'y croit". Les 110 km/h sur l'autoroute, ce n'est "pas pertinent". La réduction du temps de travail à 32 heures par semaine, "une erreur", "le nouvel ennemi de la feuille de paie".
Le candidat ex-PS propose de baisser la TVA sur l'énergie à 5,5%, d'augmenter le SMIC de 10%, de réinvestir dans le nucléaire et il plaide pour l'instauration d'un septennat unique à l'Élysée.

Que disent les sondages?

D'après un sondage Ifop-Fiducial pour Sud Radio publié le 11 octobre, Arnaud Montebourg récolterait 2% des suffrages au premier tour de la prochaine présidentielle. M.Macron, s'il présentait sa candidature, rassemblerait un quart des suffrages (25%), alors qu'Anne Hidalgo recueillerait 6% des voix.
Selon le baromètre mensuel Ifop publié le 16 octobre dans le Journal du dimanche (JDD), Emmanuel Macron reste majoritairement impopulaire en affichant 40% d'opinions positives. Il a toutefois gagné deux points depuis septembre.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала