Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Assemblée générale des Nations unies (New York) - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
International

Lutte contre le plastique: Coca-Cola lance les bouchons attachés aux bouteilles

© Sputnik . Kirill Kallinikov / Aller dans la banque de photosCoca-Cola отозвала рекламу с четырех российских телеканалов
Coca-Cola отозвала рекламу с четырех российских телеканалов - Sputnik France, 1920, 17.10.2021
S'abonner
Le géant du soda va mettre en place plusieurs mesures pour limiter son empreinte carbone et son utilisation du plastique, un mouvement déjà amorcé par plusieurs entreprises.
Comme de nombreuses autres multinationales, Coca-Cola se met à surfer sur la vague verte. Depuis quelque temps déjà, la compagnie tente de se convertir au zéro déchet, en s’attaquant principalement au plastique.
Dans cette optique, l’entreprise a annoncé deux nouvelles innovations, via un communiqué. Coca-Cola compte d’abord lancer des bouteilles en plastique 100% recyclé courant 2022. Il s’agira des petites bouteilles de 50cl. Toutes les boissons du groupe seront concernées, du Coca-Cola Light, au Sprite en passant par le Fanta.
Cette transition devrait au final toucher 200 millions de bouteilles par an. D’autres formats devraient suivre, l’objectif déclaré étant d’atteindre 100% de plastique recyclé sur toutes les bouteilles d’ici 2030.
Autre nouveauté annoncée: les bouchons attachés aux bouteilles, qui devraient apparaître fin 2022. Une innovation qui a pour but de permettre de "faciliter la collecte et le recyclage des bouchons", précise la compagnie dans son communiqué.
Une mesure semblable à celle prise par certaines marques d’eau minérale, qui ont remplacé leurs bouchons dévissables par des opercules.
La guerre du plastique
Coca-Cola avait déjà débuté son offensive contre le plastique il y a quelques années, allégeant notamment de six grammes certaines bouteilles de 1,25 litre, le format le plus vendu du groupe. Mais le géant du soda est loin d’être le seul à monter au front.
De plus en plus d’entreprises, privées comme publiques, semblent vouloir faire du plastique l’ennemi à abattre. La SNCF a par exemple décidé de ne plus vendre de bouteilles en plastique dans ses TGV et Intercités, à partir du 14 octobre. À la place, les passagers se verront proposer des emballages en carton pour l'eau plate et des canettes en aluminium pour l'eau gazeuse.
Même refrain pour de nombreuses chaînes de restauration rapide, comme Burger King ou Tim Hortons, qui se sont mis aux emballages écologiques et recyclables.
Des initiatives qui ne sont parfois pas dénuées d’arrière-pensées économiques. Sous prétexte d’en finir avec les bouteilles en plastique, McDonald's s’est par exemple mis à servir de l’eau dans des gobelets en carton. Problème: le liquide n’est souvent rien d’autre qu’une eau du robinet filtrée, vendue à presque sept euros le litre, comme l’a constaté Franceinfo en caméra cachée.
Ces efforts consentis en matière de recyclage font dire à certains observateurs que ces entreprises pratiquent une forme de "greenwashing", afin de se donner meilleure image sous couvert d’écologie.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала