Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Palais de l'Elysée  - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
France

Des tracts antisémites glissés dans des boîtes aux lettres en Seine-Saint-Denis

Antisémitisme - Sputnik France, 1920, 19.10.2021
S'abonner
Des dizaines d'habitants de Romainville ont découvert samedi dans leurs boîtes aux lettres de vieux journaux recouverts d’inscriptions antisémites ciblant notamment des personnalités politiques. Le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme a déposé plainte.
Le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA) prévoit de porter plainte après un récent incident survenu à Romainville (Seine-Saint-Denis). Samedi dernier, des habitants ont découvert dans leurs boîtes aux lettres des extraits de vieux journaux avec des phrases antisémites dénonçant "le pouvoir juif, menace planétaire" ou les "banquiers juifs ripoux", relate France Bleu Paris.
Ces tracts ciblaient également des personnalités françaises de haut rang et contenaient des propos anti-franc-maçons. Ils ont été déposés dans au moins une cinquantaine de pavillons. Parmi les noms mentionnés figuraient les candidats de la droite à la présidentielle de 2022, Valérie Pécresse, Xavier Bertrand et Michel Barnier, mais aussi l'ancien ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, précise Franceinfo.
"Aucun juif n’est mort par le gaz!!! 60 ans de bourrage de crâne et de tyrannie, réagissez!", est-il gribouillé sur l'un des tracts, ajoute la chaîne de télévision israélienne i24news, selon laquelle des croix gammées ont en outre été découvertes ce mardi sur les affiches de la députée des Hauts-de-Seine Constance le Grip à Neuilly.

La mairie intervient

La ville espère identifier les auteurs à l'aide de la vidéosurveillance. Le maire François Dechy a aussi proposé à sa majorité et à l’ensemble des groupes d’opposition du conseil municipal une réunion en début de semaine, révèle Le Parisien.
"L’idée est de décider ensemble d’actions à mener pour respecter la richesse de notre diversité. C’est une démarche que nous avions déjà eue, lors de la découverte d’étoiles de David gravées en plusieurs endroits de la ville en début d’année", a-t-il déclaré au quotidien. "Nous avions même fait appel à un artiste local pour recouvrir les tags. À l’époque, un homme avait été très rapidement interpellé."

Une montée alarmante

Selon une récente étude réalisée par l'association britannique Hope not hate, la fondation allemande Amadeu Antonio Foundation et le groupe suédois Expo Foundation, les propos antisémites "se répandent sur tous les réseaux sociaux" malgré les tentatives de lutte contre eux, rapporte l'AFP.
Des plateformes comme Instagram et TikTok sont utilisées pour répandre des contenus antisémites auprès de jeunes utilisateurs, avertit le rapport. Sur les plateformes grand public, l'antisémitisme les a atteints sous la forme de théories du complot, précisent les chercheurs qui constatent une "augmentation sans précédent" pendant la pandémie.
"Nous voulons arrêter les discours de haine en ligne et assurer à tous nos citoyens un environnement numérique sûr", a pour sa part indiqué Emmanuel Macron dans une allocution enregistrée à l'occasion de la récente conférence contre l'antisémitisme qui s'est tenue à la mi-octobre à Malmö (Suède).
D’après l'Agence des droits fondamentaux de l'UE, neuf juifs sur dix estiment que l'antisémitisme s'est accru dans leur pays et 38% ont envisagé d'émigrer parce qu'ils ne se sentent plus en sécurité dans l'Union, relate l'AFP.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала