Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Un laboratoire - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Sciences et tech

À quel moment de la journée serait-il plus efficace de se faire vacciner?

© Photo Pexels / Alena ShekhovtcovaVaccin anti-Covid (image d'illustration)
Vaccin anti-Covid (image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 20.10.2021
S'abonner
La réponse immunitaire n’est pas au même niveau pendant la journée. Par conséquent, l’injection d’un vaccin sera plus efficace le matin, indique une équipe germano-suisse de chercheurs.
Qu’il s’agisse d’un vaccin contre le Covid-19, contre la grippe ou contre n’importe quelle autre maladie, l’heure de l’administration de la préparation n’est pas sans importance. La réponse immunitaire fonctionne selon le rythme de l’activité naturelle de l’alternance jour-nuit, "avec un pic le matin", révèlent les chercheurs de l'université de Genève et de l'université Louis-et-Maximilien de Munich dans un communiqué de presse.
Ainsi, le système immunitaire est plus actif après une période de repos.
"Les rythmes circadiens fonctionnent comme un système d’économie de l’énergie pour utiliser au mieux les ressources énergétiques selon les besoins les plus immédiats", explique le professeur de la faculté de médecine de l’université de Genève Christoph Scheiermann, qui a dirigé l’étude.
À la différence du système immunitaire inné, qui réagit immédiatement mais de façon non ciblée, le système immunitaire adaptif sert à construire une réponse à long terme à chaque agent infectieux:
"Le système immunitaire adaptatif prend des semaines à former une réponse propre à tel ou tel pathogène, mais celle-ci perdure ensuite longtemps grâce à un mécanisme de mémoire cellulaire", précise Christoph Scheiermann. "C’est typiquement le mécanisme à l’œuvre lors de la vaccination contre un virus, par exemple".
L’importance du rythme circadien sur le système immunitaire "pourrait être majeure, tant pour la vaccination préventive que pour l’administration de thérapies antitumorales ou la prise en charge de maladies auto-immunes", résument les auteurs de l’étude.

Vaccination anticipée contre la grippe

La France a décidé de lancer la campagne vaccinale contre la grippe plus tôt que prévu, à partir du 22 octobre. Les premiers à se faire vacciner sont les plus de 65 ans, les femmes enceintes, les personnes atteintes d’asthme, de diabète, d’insuffisance cardiaque, du sida, ainsi que les soignants.
Parallèlement, le gouvernement encourage au rappel vaccinal contre le coronavirus sur fond de légère progression de l’épidémie ces derniers jours.
Le taux de couverture vaccinale s’établit à 73,5% en France, c’est-à-dire que quelque 50 millions de personnes ont déjà complété leur schéma de vaccination.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала