Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Palais de l'Elysée  - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
France

"Avec la crise sociale actuelle, Macron pourrait ne pas se représenter en 2022"

© AFP 2021 LUDOVIC MARINEmmanuel Macron au Salon international de la restauration à Lyon
Emmanuel Macron au Salon international de la restauration à Lyon
 - Sputnik France, 1920, 22.10.2021
S'abonner
Pas un mois sans que l’insécurité ou l’immigration ne fasse les gros titres de la presse. A juste titre? Pour Éric Revel, la ligne rouge est sur le point d’être franchie en France. 2022 est selon lui la dernière chance démocratique pour le pays.
«Oui, on entend souvent ça avant les élections, c’est vrai. Mais là vous avez l’addition de plusieurs problèmes qui rendent cette élection présidentielle déterminante.»
Ancien patron de presse, l’éditorialiste Éric Revel considère la prochaine échéance présidentielle comme la dernière voie de sortie de crise pour la France. Démocratique, tout au moins. Dans son ouvrage qui vient de paraître, Fenêtre de tir (Éd. Ring), il dresse l’inventaire des périls qui selon lui menaceraient aujourd’hui le pays. De la colère sociale aux «questions identitaires» en passant par la «communautarisation» ou «la montée en puissance de la cancel culture».
Pour cet observateur de la vie politique française de ces quarante dernières années, le grand défi qui attend le prochain Président sera sans nul doute la restauration (pressée) de «l’autorité républicaine». À tous les étages de la société, du chef de l’État au professeur de lycée.
L’auteur va jusqu’à évoquer l’hypothèse selon laquelle le Président sortant puisse ne pas se porter candidat à sa propre réélection en 2022.
«On est quand même à six mois de l’élection présidentielle, donc il peut se passer encore plein de choses, prédit Éric Revel. Emmanuel Macron a déjà évoqué cette possibilité qui paraît peu vraisemblable, en effet. Mais dans un pays fracturé comme le nôtre, fragilisé par la crise sanitaire, où il y a une crise sociale très profonde, on ne sait pas comment les choses vont tourner pour lui.»
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала