Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Europe

Le Kosovo veut expulser deux diplomates russes en poste à Pristina, la Russie commente

© Sputnik . Ilya Pitalev / Aller dans la banque de photosPristina, Kosovo
Pristina, Kosovo - Sputnik France, 1920, 22.10.2021
S'abonner
La république autoproclamée du Kosovo a annoncé avoir proclamé personae non gratae deux employés de la filiale locale de l’ambassade russe en Serbie. L’ambassade a qualifié cette décision de provocatrice.
Deux membres de l’ambassade de Russie en Serbie, qui travaillent dans l’annexe de cette mission diplomatique à Pristina, ont été proclamés personae non gratae, a annoncé ce vendredi 22 octobre la Présidente de la république autoproclamée du Kosovo, Vjosa Osmani.
"Cette semaine, j'ai demandé à la vice-Première ministre et ministre des Affaires étrangères et de la diaspora, Donika Gervalla-Schwarz, de proclamer deux fonctionnaires du Bureau de liaison de la Fédération de Russie au Kosovo personae non gratae", a indiqué Mme Osmani sur Facebook.
Selon elle, les activités des diplomates auraient "influé sur la sécurité nationale et l’ordre constitutionnel" de la république autoproclamée. Mme Osmani n’a pas fourni d’autres détails.

"Une provocation"

L’ambassade de Russie a qualifié la décision des autorités kosovares de "provocation à l’égard des diplomates russes". Elle s’est déclarée indignée par les tentatives "absolument inacceptables" de Pristina d’entraver les activités légitimes des diplomates accrédités auprès de la Mission des Nations unies pour le Kosovo.
Aucune décision du Kosovo n’a force de loi, a noté l’ambassade de Russie en Serbie.
"Nous ne reconnaissons pas +l’indépendance+ du Kosovo, ainsi que son +gouvernement+ local et d’autres +structures+. Nous collaborons avec la Mission des Nations unies au Kosovo, y compris sur cette question, conformément à la résolution 1244 du Conseil de sécurité de l’Onu", a indiqué le service de presse de l’ambassade à Belgrade.

Situation au Kosovo

La situation s’est aggravée au Kosovo-Metohija à l’automne, après une opération spéciale menée à la mi-octobre par des commandos de la république autoproclamée dans le nord de Kosovska Mitrovica, à majorité serbe, et à Zvecan. Des centaines de personnes sont descendues dans la rue après ces raids et ont interrompu la circulation. La police a fait usage de gaz lacrymogène, de grenades assourdissantes et a même ouvert le feu. Une vingtaine de Serbes ont été blessés, dont un grièvement par balle.
Le 15 octobre, le représentant permanent de la Russie auprès de l’Onu, Vassili Nebenzia, a déclaré lors d’une réunion du Conseil de sécurité que la situation dans le nord du Kosovo suscitait une grande préoccupation.
Auparavant, les autorités albanaises du Kosovo avaient refusé de prolonger la validité des plaques d'immatriculation ayant le statut politiquement neutre de la mission des Nations unies (MINUK) portant la marque KS ("Kosovo"), et ont exigé d'utiliser uniquement les lettres RKS ("République du Kosovo"), ce qui est inacceptable pour Belgrade.

Statut du Kosovo

La région autonome serbe du Kosovo-Metohija, à majorité albanaise, a déclaré unilatéralement son indépendance vis-à-vis de la Serbie en février 2008 après un conflit sanglant.
De nombreux pays occidentaux ont reconnu cette décision, mais plus de 60 États –notamment la Russie, l’Inde, la Chine et cinq membres de l’UE- s’opposent à la reconnaissance du Kosovo. Belgrade considère le Kosovo comme faisant partie intégrante de l'État serbe. Ces derniers temps, le Kosovo cherche à adhérer aux organisations internationales telles que l’Unesco ou Interpol.
Selon les accords de Bruxelles de 2013 sur l’amélioration des relations entre Belgrade et Pristina, une Communauté des municipalités à majorité serbes devrait être créée au Kosovo. Le Président serbe, Aleksandar Vucic, a déclaré à plusieurs reprises que son pays avait rempli sa part des accords de Bruxelles, alors que les Kosovars n’ont fait que commencer à élaborer une charte, avant de suspendre cette procédure.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала