Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

France: 39 migrants secourus au large de la Manche

© Photo Pixabay / GruenApLa Manche (image d'illustration)
La Manche (image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 24.10.2021
S'abonner
Trente-neuf migrants, qui tentaient de rejoindre clandestinement les côtes britanniques, ont été secourus samedi par les autorités françaises dans le détroit du Pas-de-Calais, a annoncé la préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord dans un communiqué.
Les migrants se trouvaient à bord d’une embarcation de fortune en détresse, ajoute la même source, précisant que leur sauvetage a mobilisé un hélicoptère de la Marine nationale, un patrouilleur de service public, un canot de la société nationale de sauvetage en mer et plusieurs navires de pêche et commerce qui se trouvent à proximité.
Une fois sur place, les secours constatent que l'embarcation a coulé et que les 39 naufragés se trouvent à la mer, note-t-on de même source, faisant observer que six naufragés ont été hélitreuillés à bord de l'hélicoptère et évacués vers un hôpital alors que les autres ont été recueillis dans plusieurs embarcations et ramenés au port de Boulogne.
Ils ont ensuite été pris en charge par la police aux frontières du Pas-de-Calais et le centre opérationnel départemental d'incendie et de secours.
Depuis fin 2018, les traversées illégales de la Manche par des migrants cherchant à rejoindre le Royaume-Uni se multiplient malgré les mises en garde répétées des autorités qui soulignent le danger lié à la densité du trafic, aux forts courants et à la basse température de l'eau.
Selon les autorités, quelque 15.400 migrants ont tenté la traversée entre le 1er janvier et le 31 août 2021, dont 3.500 ont été "récupérés en difficulté" dans le détroit et ramenés sur les côtes françaises.
En 2020, plus de 9500 traversées ou tentatives de traversée de la Manche sur des embarcations de fortune ont été recensées, soit quatre fois plus qu'en 2019.
Six personnes y ont trouvé la mort et trois ont disparu, après quatre morts en 2019.
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin avait annoncé que 26 filières de passeurs avaient été démantelées depuis le début de l'année 2021.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала