Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Palais de l'Elysée  - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
France

Un chat sauvé par un pompier 11 jours après l’effondrement d’un immeuble à Dieppe

© Photo pexels / Cats ComingUn chat à la fenêtre
Un chat à la fenêtre - Sputnik France, 1920, 24.10.2021
S'abonner
Jamais trois sans quatre? C’est lors d’une quatrième intervention que les pompiers ont réussi à sauver le chat Marius, qui s’est retrouvé coincé dans son appartement à Dieppe après après l'effondrement de l'immeuble le 12 octobre.
C’est 11 jours après l'effondrement d'un immeuble dans le centre-ville de Dieppe, en Seine-Maritime, que la propriétaire d’un chat nommé Marius a enfin pu récupérer son animal de compagnie.
Partie faire ses courses le 12 octobre, elle en revient pour constater la mise en place d'un périmètre de sécurité après l’effondrement d’un immeuble attenant.
Pris au piège, Marius, âgé de 11 ans, reste seul dans l’appartement.
Sa propriétaire n’ayant pas obtenu l’autorisation d’aller le chercher, elle sollicite les services appropriés, mais ceux-ci déclarent que l’opération de secours serait trop dangereuse, car un pan du bâtiment effondré risque de s’écrouler, selon Les Informations dieppoises.

"Doit-on exposer une vie humaine?"

Elle décide alors de lancer une pétition.
"J'en appelle à la mairie de Dieppe pour accélérer les travaux de déblaiement et de démolition afin d'étayer mon immeuble et pouvoir sauver Marius et lui éviter une longue agonie, car depuis le mardi 12 octobre il est en train de mourir de faim et de soif", a-t-elle expliqué.
La pétition sensibilise près de 80.000 signataires. Toutefois, le chef du centre de secours de Dieppe, le commandant François Scherzer, explique à France 3 Normandie le danger de l’opération.
"On sait qu'il y a la vie d'un chat qui est en jeu, maintenant, doit-on exposer une vie humaine pour tenter l'impossible?"
Cependant, le lundi 18 et le mardi 19 octobre, les pompiers de la ville tentent de récupérer le chat à l’aide de la grande échelle, mais les deux premiers essais se soldent par un échec.
Une troisième tentative est lancée le lendemain après que sa maîtresse et deux témoins aperçoivent Marius à la fenêtre, d’après Les Informations dieppoises. Munis cette fois-ci d’une caméra thermique les pompiers tentent une nouvelle opération. Sans plus de succès.
Qui plus est, ils constatent que les vibrations de leur véhicule et le bruit effraient le chat.

Une fin heureuse

Une nouvelle opération est organisée le 23 octobre. Les pompiers n’étant pas parvenus à attraper l’animal en l’appâtant avec de la nourriture, l’un d’eux pénètre finalement dans le logement par la fenêtre et, malgré le risque d’effondrement, en ressort avec le chat.
Le paquetage récupéré, les pompiers redescendent, applaudis par les habitants des immeubles voisins.
La propriétaire et son animal de compagnie sont enfin de nouveau réunis.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала