Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Assemblée générale des Nations unies (New York) - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
International

"Nous récupérerons la Crimée": Zelensky jubile après le verdict sur l’or des Scythes

© Sputnik . Stringer Volodymyr Zelensky
 Volodymyr Zelensky - Sputnik France, 1920, 27.10.2021
S'abonner
La justice néerlandaise a ordonné le retour en Ukraine de plusieurs trésors de Crimée. Une décision qui fait le bonheur du Président ukrainien Zelensky, lequel promet désormais de récupérer la Crimée, devenue russe en 2014. Moscou a lancé une enquête pour estimer son préjudice dans cette affaire.
Une "victoire tant attendue", se réjouit le Président ukrainien Volodymyr Zelensky à la suite de l’annonce du mardi 26 octobre portant sur le retour de trésors criméens dans son pays. Ces derniers se trouvent au musée Allard Pierson à Amsterdam depuis 2014, prêtés par quatre musées de Crimée. Après que la péninsule est devenue russe, la justice néerlandaise a jugé que ces artefacts devaient revenir à Kiev.
Reconnaissant envers la "décision juste" de la Cour d’appel d’Amsterdam, M. Zelensky affirme que son pays "récupère toujours ce qui lui appartient".
"Après l’or des Scythes, nous récupérerons la Crimée", avance-t-il.
À noter qu’il vient d’obtenir un autre "trésor", une aide financière de l’Union européenne à hauteur de 600 millions d’euros.
"Nous récupérons non seulement des pièces de musée", mais aussi "des reliques témoignant de notre histoire millénaire", s’est félicité le chef de la diplomatie ukrainienne Dmytro Kouleba. L’affaire de "l’or des Scythes" remonte à 2016, lorsque la Russie a contesté une première décision de la justice néerlandaise selon laquelle ces objets devraient être remis à l’Ukraine.

L’or des Scythes

Il s’agit d’une collection d’environ 2.000 objets datant du deuxième siècle de notre ère d’une valeur totale de près d’un million d’euros. Le chef du comité des relations internationales de la Douma (chambre basse du Parlement russe), Léonid Sloutski, a souligné que l’or des Scythes était en Crimée bien avant que la péninsule ne soit liée à l’Ukraine.
La décision a suscité l’indignation des quatre musées criméens, affirmant que ces objets "n’ont jamais appartenu aux musées de Kiev". Du point de vue du tribunal, "bien que les pièces de musée soient originaires de Crimée et à cet égard puissent être considérées comme faisant partie de l'héritage de la Crimée, elles font partie de l'héritage culturel de l'État ukrainien tel qu'il existe en tant qu'État indépendant depuis 1991".

Investigations russes

Ce mercredi, Moscou a annoncé l’ouverture d’une enquête afin d’estimer son préjudice. Le Comité d’enquête a indiqué qu’il y aurait "une évaluation appropriée de la violation des intérêts de la Russie". Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a précisé que la Russie analyserait les suites judiciaires à donner dans cette affaire avant de prendre des mesures.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала