Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Un laboratoire - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Sciences et tech

Une première exoplanète aurait été découverte dans une autre galaxie

© Photo ESA/Hubble&NASADes scientifiques ont découvert ce qui se niche au centre de la Voie lactée
Des scientifiques ont découvert ce qui se niche au centre de la Voie lactée - Sputnik France, 1920, 27.10.2021
S'abonner
À 28 millions d’années-lumière de la Voie lactée, une équipe de chercheurs internationale a repéré un objet qui pourrait être la première planète découverte en dehors de notre galaxie.
Sur plus de 4.000 exoplanètes découvertes à ce jour, aucune n’a jamais été repérée au-delà de la Voie lactée. Or, une étude récemment publiée dans la revue Nature Astronomy évoque les indices de la présence d’une exoplanète dans la galaxie spirale du Tourbillon, ou M51, à 28 millions d'années-lumière de la nôtre.
Identifiée à l’aide du télescope à rayon X Chandra de la NASA, la planète candidate aurait une taille proche de celle de Saturne, estiment les chercheurs à l’origine de la découverte. Selon la directrice de recherche Rosanne Di Stefano contactée par le Guardian, l’étude "donne un premier aperçu des populations externes de systèmes planétaires".
Ses auteurs estiment que l’exoplanète orbite autour d’une étoile à neutrons ou d'un trou noir à environ deux fois la distance qui sépare Saturne du Soleil. Pourtant, l’existence de la planète candidate n’a pas été confirmée pour le moment.

De longues observations toujours nécessaires

Il faut désormais observer plusieurs baisses périodiques des rayons X, ce qui représente un signe clair qu’une planète orbite autour de la source lumineuse. Or, l’objet spatial en question a une orbite très étendue et met environ 70 ans à faire le tour de l’étoile voisine, et de ce fait il faudra probablement des siècles pour constater plusieurs baisses supplémentaires.
Les astronomes souhaitent pour le moment focaliser leur attention sur les galaxies M31 et M33, plus proches que M51, espérant y déceler de nouvelles planètes. Qui plus est, leur étude suggère également que les planètes pourraient survivre dans des systèmes stellaires plus extrêmes que pensé auparavant.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала