Les pays du G20 soutiennent l’objectif de vacciner 70% de la population d'ici juillet 2022

© CHARLY TRIBALLEAU vaccins, factory Sanofi Pasteur
vaccins, factory Sanofi Pasteur - Sputnik France, 1920, 31.10.2021
Les objectifs d’atteindre des niveaux de 40% de la population mondiale vaccinée d’ici fin 2021 et de 70% d'ici la mi-2022 ont été soutenus par les pays du G20. Ils ont déclaré leur disposition à donner un accès "opportun et équitable" à des vaccins efficaces contre le Covid-19, indique un communiqué du sommet dont Sputnik a pris connaissance.
Les pays du G20 ont soutenu le projet d’atteindre le seuil de 70% de personnes vaccinées d’ici juillet 2022, indique un communiqué du sommet, obtenu par Sputnik.
"Afin de progresser vers les objectifs mondiaux de vaccination d'au moins 40% de la population de tous les pays d'ici la fin 2021 et 70% d'ici la mi-2022, nous prendrons des mesures pour aider à augmenter l'approvisionnement en vaccins et produits médicaux essentiels dans les pays en développement et supprimer les contraintes d'approvisionnement et de financement", a noté le communiqué.

Production des vaccins

Ils se sont également engagés à assurer un nombre suffisant de doses de vaccins anti-Covid accessibles à tous.
"Comme les vaccins figurent parmi les outils les plus importants pour lutter contre la pandémie et que nous considérons la vaccination de masse comme un bien public, nous allons nous efforcer de garantir à tout le monde l’accès opportun et équitable à des vaccins sûrs, efficaces, de bonne qualité et pas chers", indique le texte.
Afin de pouvoir appliquer une réponse rapide à d'éventuelles futures maladies, les pays du G20 ont annoncé leur intention de réduire la durée de mise au point des nouveaux vaccins.
"En reconnaissant l’importance d’une réponse rapide aux pandémies, nous allons soutenir la science pour réduire le cycle de mise au point de vaccins sûrs et efficaces, de moyens thérapeutiques et diagnostiques de 300 à 100 jours suite à la détection de telles menaces et les rendre largement disponibles", a ajouté le communiqué.

Voyages

Malgré la pandémie, les pays du G20 ont convenu de relancer les voyages internationaux, en conformité avec les organisations internationales compétentes.
"Nous nous efforcerons de redémarrer les voyages internationaux de manière sûre et ordonnée, conformément au travail des organisations internationales compétentes. À cette fin, en tenant compte des politiques nationales de santé publique, nous reconnaissons la pertinence des normes partagées pour garantir des voyages sans faille, y compris les exigences et les résultats des tests, les certificats de vaccination et l'interopérabilité et la reconnaissance mutuelle des applications numériques, tout en continuant à protéger la santé publique et à garantir la confidentialité et la protection des données", a fait savoir un communiqué.

Soutien à l'économie

Le groupe des 20 a exprimé ses inquiétudes concernant l’impact de la pandémie sur la croissance économique et a réaffirmé son engagement à soutenir le secteur.
"Nous restons profondément préoccupés par les effets dus à la crise et portés sur la croissance stable surtout dans les pays en développement. Ils ont déjà contribué au ralentissement du progrès (…) dans le cadre du projet de développement durable fixé pour 2030. Nous réaffirmons notre engagement à réagir de la manière globale pour accélérer la réalisation des objectifs du développement durable et pour soutenir la reprise stable de l’économie globale".
Le sommet du G20 se tient les 30 et 31 octobre à Rome.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала