Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Assemblée générale des Nations unies (New York) - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
International

L’armée US lance des exercices axés sur les forces nucléaires

CC BY 2.0 / National Nuclear Security Administration / B61-11 Flight TestUn test de la bombe B61-11 (archives photo)
Un test de la bombe B61-11 (archives photo) - Sputnik France, 1920, 02.11.2021
S'abonner
Le Commandement stratégique des États-Unis a annoncé avoir lancé un exercice d’état-major d’envergure qui met l’accent sur la préparation des forces nucléaires.
Les forces armées des États-Unis mènent depuis le 1er novembre un exercice d’état-major annuel, Global Thunder 22 (GT 22), consacré surtout à la préparation nucléaire et à la dissuasion stratégique, a annoncé le Commandement stratégique des États-Unis (STRATCOM) qui exerce un contrôle militaire sur l'ensemble des armes nucléaires du pays.

"Le commandement stratégique américain a commencé son exercice annuel de commandement et de contrôle nucléaires et d'entraînement sur le terrain, Global Thunder 22, offrant des possibilités de formation dans toutes les zones de mission de l'USSTRATCOM, avec un accent particulier sur la préparation nucléaire", indique le commandement dans un communiqué.

Selon le commandement, le programme des manœuvres engageant des bombardiers, des missiles et des sous-marins lanceurs d’engins est destiné à "vérifier la fiabilité de la triade nucléaire" et la capacité des composantes du STRATCOM de mener des opérations conjointes en cas d’agression contre les États-Unis et leurs alliés. L’an dernier, l’exercice précédent GT21 a impliqué plus de 150.000 personnes du monde entier, selon le site du Commandement.
"Global Thunder 22 est conçu autour d'activités d'entraînement réalistes contre des adversaires simulés […]. GT22 testera l’exécution des missions mondiales en coordination avec d'autres commandements de combat, services et agences gouvernementales américaines appropriées pour dissuader, détecter et, si nécessaire, repousser les attaques stratégiques contre les États-Unis et leurs alliés", note le commandement.
Le 21 octobre, après avoir annoncé le succès des tests sur des prototypes de composants d’une arme hypersonique, le Pentagone avait déclaré qu’un test lié au développement de ses armements hypersoniques avait connu un échec. En juillet, l'armée de l'air américaine avait aussi fait état d’un échec lors du deuxième essai d'un missile hypersonique aéroporté (ARRW).
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала