Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Assemblée générale des Nations unies (New York) - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
International

"Accélération des phénomènes météo": Pesquet pointe à Macron les problèmes visibles depuis l’ISS

© NASAAstronaute français Thomas Pesquet
Astronaute français Thomas Pesquet - Sputnik France, 1920, 04.11.2021
S'abonner
Lors d’une visioconférence entre l’Élysée et la Station spatiale internationale, l’astronaute Thomas Pesquet a alerté le Président français sur les conséquences du changement climatique. Cet entretien aurait pu avoir lieu en présentiel, si la mission de l’homme de l’espace français n’avait pas été prolongée.
Le Président Macron s'est entretenu en visioconférence avec l’astronaute français Thomas Pesquet, selon l’Élysée, qui diffuse la vidéo de cette conversation.
Pendant cet échange M.Pesquet a beaucoup parlé des effets du réchauffement climatique dont l’évolution devient de plus en plus visible depuis l’espace.
"On voit la fragilité de la Terre depuis ici, quand on voit à quel point nous sommes une oasis isolée. On voit la pollution, on a vu des régions entières brûlées depuis l'espace, on a vu la Grèce, la Californie brûler à 400 kilomètres de distance. Ce qu'on a vu, c'est l'accélération des phénomènes météorologiques", a confié l’astronaute au chef d’État.
Thomas Pesquet a également souligné que les programmes spatiaux et la coopération en orbite devaient se poursuivre, car "on a énormément à apporter dans la connexion des gens à la planète" et pour effectuer de nouvelles recherches relatives au climat, aux nouveaux matériaux et à la santé.
Emmanuel Macron a pour sa part promis à l’homme de l’espace de soutenir les initiatives cosmiques de l’Hexagone, en ajoutant notamment, d’ici 2030, un milliard et demi d’euros dans le programme pour l’espace.

Mission de Pesquet retardée

Cette conversation n’aurait pas nécessité l’établissement d’une liaison directe entre la résidence du Président de la République et la Station spatiale internationale (ISS) si M.Pesquet avait été de retour sur la Terre comme prévu, fin octobre dernier.
Mais l’achèvement de la mission de l’astronaute français a été déjà deux fois retardé à cause des reports de lancements du vaisseau spatial Crew Dragon de SpaceX depuis la base de cap Canaveral, en Floride, qui devrait emmener vers l’ISS un nouvel équipage.
La dernière fois, le départ de l’équipe, composée des astronautes américains Kayla Barron, Raja Chari et Tom Marshburn, et l’homme de l’espace allemand Matthias Maurer, a été reporté en raison d'un souci médical mineur affectant l'un de ses membres. La NASA précise que le lancement pourrait avoir lieu au plus tôt le 6 novembre à 23h36 (heure de l’est).
Après plus de six mois en orbite à bord de l’ISS, le retour sur Terre de Thomas Pesquet est donc prévu en novembre. Le Centre national d’études spatiales détaille qu’il s’agira d’un "amerissage, ou +spashdown+ en anglais, au large des côtes de la Floride: une première pour un astronaute européen".
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала