Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Assemblée générale des Nations unies (New York) - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
International

Lavrov promet de réagir "si nécessaire de façon asymétrique" aux actions inamicales de l’Occident

© Sputnik . Service de presse du ministère russe des Affaires étrangères  / Aller dans la banque de photosMinistre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov
Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov - Sputnik France, 1920, 12.11.2021
S'abonner
Moscou serait prêt à répondre, "si nécessaire de façon asymétrique", aux actions hostiles de l’Occident, a indiqué le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov à l’issue de la réunion des ministres russes et français des Affaires étrangères et de la Défense qui s’est tenue à Paris.
Préconisant une approche discrète pour la solution de problèmes internationaux, la Russie se réserve le droit de réagir, y compris de manière non proportionnée, aux actions agressives des pays occidentaux à son égard, a annoncé aux journalistes ce vendredi 12 novembre à Paris le ministre russe des Affaires étrangères.
"Nous avons confirmé [à la partie française, ndlr] notre intention de continuer à faire preuve d’une approche absolument discrète, à ne pas créer de problèmes artificiels, mais nous allons bien entendu réagir aux actions inamicales entreprises par l’Occident. Nous allons agir de façon symétrique, et si nécessaire, même de manière asymétrique", a lancé Sergueï Lavrov après la réunion des ministres russes et français des Affaires étrangères et de la Défense.
Selon le chef de la diplomatie russe, cette rencontre ministérielle a permis d’aborder plusieurs sujets relatifs à la stabilité stratégique, notamment "dans un contexte de nouveaux défis, qui sont apparus après le retrait des États-Unis du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI) et du traité Ciel ouvert".
La partie russe a exprimé à ses homologues français sa préoccupation des risques de propagation de la course aux armements dans l’espace.
"Des plans pareils sont ouvertement annoncés par les États-Unis, et il n’y a pas longtemps une initiative analogue a été déclarée par la République française", a indiqué Sergueï Lavrov.
Le ministre russe des Affaires étrangères a ajouté qu’il avait informé dans ce contexte la partie française de la décision du Président Vladimir Poutine d’imposer un moratoire unilatéral sur le déploiement des missiles interdits par le traité FNI et des missiles terrestres. Ce moratoire de la Russie sera en vigueur jusqu’à ce que de pareils systèmes de production américaine n’apparaissent dans certaines régions du monde.

Des actions agressives de l’Otan

M.Lavrov a également évoqué la politique d’endiguement que l’Otan et les États-Unis ne cessent de mener vis-à-vis de la Russie.
Cette politique comprend, selon le chef de la diplomatie russe, des "actions assez agressives", notamment dans la zone de la mer Noire.
"Il y en a eu de nombreux exemples ces derniers jours, que ce soit sous forme de déploiement de forces armées supplémentaires au large de la mer Noire, ou d’envoi dans cette région de navires de guerre avec une ampleur inhabituelle", a déclaré le ministre russe.
Ces derniers temps, la Défense russe constate des activités militaires accrues de l’Otan dans la région de la mer Noire. Il s’agit tout d’abord de l’intensification des actions de la Marine et de l’aviation stratégique, des missions de renseignement aérien et naval des forces armées des pays de l’Alliance.
Vendredi 12 novembre, le ministère russe de la Défense a communiqué sur six avions-espions de l’Otan au-dessus de la mer Noire repérés et surveillés par des systèmes radars de défense aérienne de la Russie.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала