Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Assemblée générale des Nations unies (New York) - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
International

La Russie et la Turquie renforcent leur coopération sur les questions de Défense

© Sputnik . Vladimir Astapkovichavion de chasse russe SU-27
avion de chasse russe SU-27  - Sputnik France, 1920, 15.11.2021
S'abonner
Alors que la Turquie et la Russie renforcent leur coopération militaire et technique, notamment face aux désaccords entre Ankara et Washington, Moscou souhaite prêter main-forte à son partenaire quant à la fabrication d’un chasseur turc de cinquième génération, selon le Service russe pour la coopération militaire et technique.
Moscou est prêt à aider Ankara à élaborer un moteur pour un avion de chasse turc de cinquième génération, a déclaré sur la chaîne Rossiya 24 Dmitri Chougaïev, directeur du Service russe pour la coopération militaro-technique (FSVTS).

"La Turquie a également son propre programme pour créer un chasseur de cinquième génération, dit TF-X. Autant que je sache, tout ne va pas bien avec le moteur. Nous les aiderons s'ils s’adressent à nous", a-t-il indiqué.

Coopération russo-turque

Cette déclaration intervient alors que la Turquie s’intéresse de plus en plus au matériel militaire russe. Les prises de bec avec les États-Unis ne font qu’alimenter cet intérêt. Le système antimissile russe S-400 est devenu la pomme de discorde entre Washington et Ankara.
Suite à l’achat par la Turquie de ce système de défense antiaérienne, Washington a annoncé en 2019 son exclusion du prestigieux programme du F-35. Ankara a longtemps espéré que les États-Unis changent d'avis, mais Joe Biden n'est pas revenu sur la décision de son prédécesseur Donald Trump, l'armée américaine considérant les S-400 comme une menace pour le F-35.
Un facteur qui devrait pousser la Turquie à "mobiliser son attention sur une série de nos avions militaires", selon Dmitri Chougaïev, notamment concernant les chasseurs multirôle Su-35 et Su-57 présentés au Président turc lors du salon aérospatial MAKS-2019 qui s’est tenu dans la région de Moscou.

"Je pense qu'ils seront certainement intéressés par le Su-35", a déclaré Dmitri Chougaïev sur la chaîne Rossiya 24.

Il a également évoqué le "grand intérêt" exprimé par le Président turc pour le chasseur russe de cinquième génération Su-57, qualifiant de "très élevé" son potentiel d'exportation.

Contrat d’achat d’un autre lot de S-400

En outre, un contrat portant sur l’achat d'un lot supplémentaire de S-400 par la Turquie pourrait être signé cette année, a fait savoir le 25 août le directeur général du géant russe de l’exportation d’armements Rosoboronexport, Alexandre Mikheïev.
La Turquie a acheté à la Russie quatre divisions de systèmes de défense antiaérienne S-400 pour une valeur de 2,5 milliards de dollars. Le 23 octobre 2019, le fournisseur d’armes russe a annoncé que la Russie avait rempli le contrat plus tôt que prévu, ayant livré à la Turquie tous les éléments des systèmes, y compris les missiles. Mi-octobre 2020, la Turquie a effectué avec succès des essais de missiles S-400 sur son territoire.

"La coopération militaire et technique avec la Turquie se développe de manière stable", a résumé Dmitri Chougaïev, évoquant la poursuite de négociations sur l’élaboration conjointe d'armes entre les deux pays.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала