Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Un laboratoire - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Sciences et tech

Le métavers accueillera la première ambassade d’un État souverain

© Photo Pixabay/Sbj04769Drapeau de la Barbade
Drapeau de la Barbade  - Sputnik France, 1920, 16.11.2021
S'abonner
La Barbade songe à ouvrir une ambassade dans l’univers virtuel du métavers. Le secteur a le vent en poupe, porté par Facebook et par le développement des cryptomonnaies.
Après avoir tapé dans l’œil de Facebook, le métavers commence à attirer les acteurs institutionnels. L’univers virtuel, plébiscité par Mark Zuckerberg, pourrait bientôt accueillir la première ambassade d’un État souverain. La Barbade a en effet signé un accord en vue d’acquérir un lopin de terre sur la plateforme Decentraland, l’une des plus populaires du secteur, et d’y installer son établissement virtuel, rapporte Coindesk.
Cette ambassade numérique pourrait délivrer à terme des visas électroniques, ou plus ludiquement, permettre de téléporter son avatar d’un monde virtuel à un autre. Les Caraïbes sont d’ailleurs en discussion avec différentes plateformes comme Somnium Space et SuperWorld.
L’État insulaire compte ainsi se montrer agressif et acheter des parcelles numériques dans différents métamondes, a déclaré à CoinDesk Gabriel Abed, ambassadeur de la Barbade aux Émirats arabes unis.
"C'est un moyen pour la Barbade d'étendre ses missions diplomatiques au-delà de celles qu'elle possède actuellement [….] Cela nous permet d'ouvrir une porte, en utilisant la diplomatie technologique, qui s'étend ensuite vers la diplomatie culturelle -le commerce de l'art, de la musique et de la culture", explique le responsable au site spécialisé.
La Barbade pourrait alors devenir le premier État à reconnaître une terre numérique. Pour ce faire, le pays s’est adjoint les services de conseillers juridiques, lesquels affirment que l’ambassade virtuelle sera conforme au droit international ainsi qu'à la Convention de Vienne.

Facebook fait flamber les cours

Le métavers est entré en ébullition ces dernières semaines, notamment après le changement de stratégie annoncé par Facebook. La plateforme sociale a en effet décidé de se réorienter vers ce secteur, abandonnant même son nom et son logo, pour se rebaptiser Méta. Un changement d’ailleurs loin de faire l’unanimité.
Cette annonce a évidemment fait flamber le cours de toutes les cryptomonnaies adossées au métavers. La plupart des transactions dans ces mondes numériques s’effectuent en effet via ces devises. Le MANA, le jeton de Decentraland, a ainsi bondi de près de 550% en quarante-huit heures, fin octobre, passant de 0,8 à presque 5 dollars, avant de retracer autour de 2,5 dollars. Même refrain pour l’UOS d’Ultra ou le SAND de The Sandbox.
Les cryptomonnaies plus traditionnelles comme le bitcoin et l’ethereum du russe Vitalik Boukarine ont également établi de nouveaux plus hauts ces dernières semaines.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала