Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Pourquoi l’Académie de médecine recommande de ne pas vacciner tous les enfants

Des enfants - Sputnik France, 1920, 18.11.2021
S'abonner
Il ne faut pas vacciner les enfants pour compenser le manque d’immunisation des adultes, dit l’Académie de médecine, d’autant que les plus jeunes développent rarement des formes graves. Elle recommande toutefois d’immuniser les plus vulnérables parmi ceux-ci, ainsi que de favoriser la diminution de la circulation du virus dans certains entourages.
Tandis que les États-Unis, Israël et le Costa Rica ont autorisé la vaccination des enfants de plus de cinq ans, les autorités françaises s’attendent à trancher cette question d’ici quelques mois. Entre-temps, l’Académie de médecine prescrit de n'immuniser que certains groupes de petits.
À défaut de données complètes sur la tolérance du Pfizer par ces derniers, l’institution a recommandé le 15 novembre son administration uniquement "aux enfants à risque de formes graves en raison de comorbidités, quel que soit leur âge".
En établissant les bénéfices et les risques pour les moins de 12 ans, elle a souligné l’efficacité du vaccin et la prévention des cas graves. Il est de même souhaitable de vacciner les enfants "vivant dans l’entourage d’adultes vulnérables, en particulier les immunodéprimés et les personnes atteintes de maladies chroniques".
Enfin, la mesure permettrait de diminuer la circulation du virus dans les milieux scolaires et familiaux, pointe l’Académie de médecine, tout en favorisant l’obtention d’une couverture vaccinale au-dessus de 90%, jugée nécessaire pour juguler la transmission du variant Delta. Une autre approche qui pourrait y contribuer est la mise en place d’un pass vaccinal pour les plus de 12 ans, a ajouté l’institution.

Arguments contre

Selon l’Académie, le nombre d’enfants participant aux essais cliniques de phases 2/3 (1.517 vaccinés contre 751 avec placebo) n’est pas suffisant pour déterminer tout l’éventail d’éventuels effets indésirables et rares.
Alors que les vaccins anti-Covid protègent contre les formes graves, l’Académie de médecine nuance: les enfants les développent rarement "sauf ceux qui sont porteurs de comorbidités".
Enfin, elle invoque le "principe éthique" d’après lequel la vaccination des plus petits "ne doit pas servir, pour atteindre l’immunité collective, à compenser le refus de vaccination de certaines adultes".
Un argument qui a précédemment été utilisé par la Haute autorité de Santé (HAS) afin de soutenir une assertion diamétralement opposée, au début de la vaccination des plus de 12 ans. En présentant les bénéfices que cela pouvait apporter, elle a mis en valeur le renforcement de l’immunité collective.
La décision sera prise début 2022, a indiqué Jean-François Delfraissy, président du Comité consultatif national d’éthique (CCNE), auprès de France inter. "On attend de voir les résultats aux États-Unis, car la mesure est en place, voir s’il y a des effets secondaires".

Événements indésirables

En raison de risque majoré d’inflammations cardiaques chez les moins de 30 ans, l’administration du Moderna a été déconseillée par la HAS pour les 12-29 ans. En ce qui concerne les enfants de six à 11 ans, l’entreprise a déclaré fin octobre avoir mené des essais cliniques sur plus de 4.700 participants ayant démontré "une réponse immunitaire forte" et des niveaux d’anticorps "robustes".
Le médicament n’a pas encore été approuvé par les autorités sanitaires américaines pour cette tranche d’âge. Pour l’heure, les enfants peuvent s’y faire immuniser avec le Pfizer.
La demande d’autorisation de ces deux vaccins à ARNm pour les enfants âgés de 6 à 11 ans est soumise à l’Agence européenne des médicaments (EMA) dont la décision est attendue d’ici deux mois.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала