Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Palais de l'Elysée  - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
France

"La Croisée des chemins s’achève": à Londres, Zemmour annonce que la suite de l’histoire commence

© AFP 2021 JOEL SAGETEric Zemmour
Eric Zemmour - Sputnik France, 1920, 20.11.2021
S'abonner
En déplacement à Londres où il se serait rendu à la recherche de financements et où il n’a pas été accueilli à bras ouvert, Éric Zemmour a fait un pas de plus vers l’officialisation de sa candidature à la présidentielle. "La suite de l’histoire commence", a-t-il tweeté depuis la capitale britannique.
Après deux mois de percée fulgurante, Éric Zemmour a vécu une semaine difficile.
Dans leurs dernières enquêtes, les instituts de sondage Odoxa, Elabe, Harris Interactive et OpinionWay ont enregistré une baisse d’un à deux points des intentions de vote en sa faveur et une plus forte pression de ses adversaires politiques.
Le parquet de Paris a requis le 17 novembre 10.000 euros d’amende contre lui après ses propos tenus en septembre 2020 sur les mineurs isolés "voleurs, […] assassins, […] violeurs".

Une réunion à la Royal Institution déprogrammée

À deux jours d’une réunion publique à Londres avec les Français de l’étranger dans la salle de la prestigieuse Royal Institution, la réservation a été annulée. Le polémiste a été déclaré persona non grata par le maire, Sadiq Khan.
"Toute personne voulant […] inciter à la haine contre des personnes en raison de leur couleur de peau ou de leur croyance n’est pas la bienvenue dans notre ville", a-t-il déclaré jeudi.
M.Khan faisant écho à son homologue de Genève qui avait annoncé qu’il ne mettrait aucune salle à disposition d’Éric Zemmour dans sa ville où ce dernier se proposait d'aller la semaine prochaine.
Depuis l’Eurostar le conduisant à Londres, le polémiste a toutefois adressé un message à Sadiq Khan en publiant une photo sur laquelle il est tout sourire.

Sadiq Khan, "l’idole d’Anne Hidalgo"

La rencontre avec les expatriés français, bien que tenue dans une salle de conférence plus modeste en périphérie de la capitale britannique, a réuni quelque 400 personnes et lui a permis de se moquer de l’édile.
"Merci à lui d’avoir démontré que le multiculturalisme était porteur d’intolérance et de totalitarisme", a-t-il lancé, cité par Le Figaro.
Et de poursuivre en provoquant des éclats de rire: "Tout s’explique quand on sait qu’il est l’idole d’Anne Hidalgo. La femme qui saccage Paris et l’homme qui saccage Londres… Ces deux-là sont faits pour se marier."

"La suite de l’histoire commence"

La cerise sur le gâteau est son tweet annonçant un grand meeting le 5 décembre prochain au Zénith de Paris où "la croisée des chemins s’achève" et où une nouvelle histoire commencera.
"Venez l’écrire avec moi", invite M.Zemmour.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала