Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Le Spoutnik V efficace à 80% à Saint-Marin, affirme le Fonds russe d’investissements directs

© Sputnik . Evguéni Biyatov / Aller dans la banque de photosSpoutnik V (GamCovidVac)
Spoutnik V (GamCovidVac) - Sputnik France, 1920, 24.11.2021
S'abonner
"80%: telle est l'efficacité du Spoutnik V" à Saint-Marin, a déclaré ce 24 novembre Kirill Dmitriev, le directeur du Fonds russe d'investissements directs (RFPI), soulignant que ce sont "des données réelles" en provenance de la petite république.
L'efficacité du Spoutnik V contre le coronavirus a été de 80% à Saint-Marin durant la période de six à huit mois après l’injection du deuxième composant, a déclaré ce 24 novembre aux journalistes Kirill Dmitriev, le directeur du RFPI qui commercialise le vaccin.
"80%: telle est l'efficacité du Spoutnik V […] à l’issue de six à huit mois après la vaccination. Ce sont des données réelles en provenance de Saint-Marin. Nous publierons également les données concernant d'autres pays en décembre", souligne-t-il.
Selon le communiqué du fonds, l'analyse de l'efficacité du Spoutnik V à Saint-Marin a pour base les données sur le nombre de contaminations par le coronavirus dans le pays en novembre 2021.
"Le calcul de l'efficacité de Spoutnik V est réalisé sur la base de données concernant plus de 18.600 personnes entièrement vaccinées au moins cinq mois avant novembre. Le taux d'hospitalisation après la vaccination par le Spoutnik V à Saint-Marin n'a constitué que 0,75 pour 1.000 personnes durant tout le programme de vaccination entre février et novembre 2021. Ce chiffre est de moitié inférieur à celui de tout autre vaccin contre le coronavirus utilisé dans le pays", constate le communiqué.
Plus de 70% de la population adulte de Saint-Marin ont été vaccinés avec le Spoutnik V, indique le RFPI.

Quelle efficacité contre le Delta?

Kirill Dmitriev a attiré l'attention sur le fait que dans les pays utilisant principalement les vaccins à ARN messager, les flambées de Covid sont enregistrées cinq mois après que 40% de la population ont été vaccinés. Ces vaccins protègent bien la population, mais leur efficacité contre le variant Delta diminue cinq mois après la vaccination. C'est à ce fait que pourraient être dues les vagues de la maladie à Singapour, en Allemagne et aux États-Unis.
Dans ce contexte, Kirill Dmitriev a cité l'exemple de l'Argentine qui n’a enregistré aucune flambée importante. Il a rappelé qu’un grand nombre de personnes dans le pays avaient été vaccinées avec le Spoutnik V, mais que d'autres vaccins avaient été également utilisés et qu’ils avaient été combinés. Selon lui, l’avenir appartient à des cocktails de vaccins et à leurs différentes combinaisons afin d’obtenir une immunité plus forte contre le Covid.
Saint-Marin est l’un des pays dont le taux de vaccination est parmi les plus élevés. Sur une population d’un peu plus de 33.000 habitants, 25.000 ont été vaccinés, soit plus de 75%, a fait savoir le 28 octobre l'Institut pour la sécurité sociale de Saint-Marin.

Vaccin pour adolescents

Le ministère russe de la Santé a enregistré ce 24 novembre un vaccin contre le Covid-19 pour les adolescents de 12 à 17 ans qui sera également disponible au niveau international, a encore indiqué Kirill Dmitriev.
"Nous avons vu aujourd'hui plusieurs annonces sur le vaccin Spoutnik pour les adolescents de 12 à 17 ans [...]. Il arrivera sur les marchés internationaux."
Le ministère a reçu de la part du Centre Gamaleïa un ensemble de documents pour l'enregistrement du vaccin pour la prévention du Covid chez les adolescents: Gam-COVID-Vac-M.
"À l’issue de toutes les études cliniques nécessaires, au cours desquelles le vaccin a manifesté une sécurité et une efficacité élevées, et sur la base de l'avis positif d’experts, le ministère russe de la Santé a décidé d'enregistrer le vaccin Gam-COVID-Vac M pour la prévention de la nouvelle infection à coronavirus chez les adolescents de 12 à 17 ans inclus", indique le ministère.
La vaccination se fera sur la base du volontariat, avec le consentement des parents ou des représentants légaux, avait précédemment expliqué à Sputnik un assistant du ministre de la Santé.
Le directeur du Centre Gamaleïa, Alexandre Guinzbourg, a fait savoir à la mi-octobre à Sputnik que le vaccin contre le coronavirus pour les adolescents pourrait recevoir l’appellation de Spoutnik M, la lettre faisant référence aux… mômes (en fait, le mot "petit" est prononcé comme "malenki", ce qui fait qu'il commence en russe par un M).

Dose réduite

Le Spoutnik M est le même vaccin que celui à deux composants Spoutnik V pour les adultes, mais à une dose d’un cinquième.
Quelque 3.000 adolescents de 12 à 17 ans participent à la troisième étape des essais cliniques: 2.400 seront vaccinés et 600 autres recevront un placebo.
À l’issue d'examens médicaux, les 18 premiers volontaires ont reçu une première dose le 11 novembre. Les adolescents se rendront au centre sept fois: pour le check-up, la vaccination avec le premier puis le deuxième composant, ainsi que les 28e, 42e, 90e et 180e jours pour un examen médical.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала