Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Assemblée générale des Nations unies (New York) - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
International

Alors que le prix du gaz "est au plus haut", Moscou en livrera à la Serbie "au prix le plus bas"

© Sputnik . Alexeï Nikolski / Aller dans la banque de photosVladimir Poutine et Aleksandar Vucic (archives)
Vladimir Poutine et Aleksandar Vucic (archives) - Sputnik France, 1920, 25.11.2021
S'abonner
En visite en Russie, le Président serbe Aleksandar Vucic a évoqué différents sujets lors de sa rencontre avec Vladimir Poutine, notamment les livraisons de gaz à son pays. Il s’est félicité que Moscou ait accepté de livrer du gaz à son pays "au prix le plus bas" alors que "le prix est au plus haut".
Le chef de l’État russe a reçu Aleksandar Vucic à Sotchi où les deux hommes se sont penchés sur un large éventail de questions. À l'issue de la rencontre, le Président serbe a déclaré que le prix du gaz russe pour les six prochains mois resterait inchangé pour son pays: 240 euros par millier de mètres cubes. Il a ajouté que les deux pays s’étaient également entendus sur l'augmentation et la flexibilité des livraisons.
"Poutine nous a beaucoup aidés par son attitude. Il a accepté de nous livrer du gaz au même prix et aux mêmes conditions en hiver, bien que le contrat expire. De continuer – alors que le prix est au plus haut – à effectuer des livraisons au prix le plus bas et d'augmenter les quantités", a déclaré Aleksandar Vucic aux journalistes.
Même après la fin du semestre, le prix du gaz russe restera abordable pour la Serbie, a-t-il affirmé. Les économies faites en six mois au vu des prix actuels du combustible en bourses, de quelque 300 millions d'euros, suffiront à construire un stade à l'échelle nationale, a-t-il indiqué.

"La nouvelle la plus importante"

L’entente au sujet du prix du gaz a été officiellement annoncée ce 25 novembre par le ministre serbe des Finances, Sinisa Mali.
"Grâce à l'accord du Président serbe Aleksandar Vucic et du Président russe Vladimir Poutine, nous avons obtenu le prix de 270 dollars pour le millier de mètres cubes de gaz pour les six prochains mois. Ce sera certainement le prix du gaz le plus bas d'Europe pour cette période, dans le courant de l’hiver prochain. C’est peut-être la nouvelle la plus importante pour la Serbie en ce moment, la nouvelle qui signifie un approvisionnement stable en gaz, ce qui est le plus important pour nos citoyens et notre économie", a-t-il indiqué sur son compte Instagram.
Il a remercié Moscou pour les conditions avantageuses accordées à son pays.
"Vive l’amitié entre la Serbie et la Russie!", a-t-il ajouté pour conclure.

Coopération technico-militaire

En outre, d’ici à la fin de l'année, la Serbie s'attend à recevoir des missiles antichar russes Kornet, a poursuivi Aleksandar Vucic.
"Nous avons également parlé de la coopération technico-militaire et je l'ai informé [Poutine, ndlr] des changements dans le rapport des forces dans la région […] Nous disposerons des premiers objets avant la fin de l'année. Il ne s’agit pas d’objets stratégiques, mais tactiques, ce sont des missiles antichar Kornet: des lanceurs et des missiles contre le matériel blindé, très importants pour notre territoire."
"Il y aura également d'autres grands et importants objets présentant un intérêt stratégique pour la Serbie à l'avenir. Et pas dans un avenir éloigné", a-t-il ajouté.
La Serbie est le plus grand importateur d'armes et d'équipements militaires russes en Europe. Au cours de ces dernières années, la Russie a remis à la Serbie 30 chars modernisés T-72MS, 30 véhicules blindés BRDM-2, sept hélicoptères Mi-17 et Mi-35, ainsi que six chasseurs MiG-29. En outre, Belgrade a acheté un véhicule de défense antiaérienne Pantsir-S1. Alexander Vucic avait précédemment déclaré que le pays voudrait disposer d’un système de missiles sol-air S-400, mais ne pouvait pas encore se le permettre.
La nouvelle de l’achat d’équipements et armes de pointe russes pour l’armée et la police serbes avait été annoncée début octobre à Sputnik par le ministre de l’Intérieur du pays, Aleksandar Vulin.

Ouverture d’une centrale thermique

Le Président serbe a également évoqué la participation attendue, par visioconférence, de Vladimir Poutine à l'ouverture prévue pour décembre de la centrale thermique à Pancevo, près de Belgrade, qui consommera jusqu'à 350 millions de mètres cubes de gaz par an.
Le projet est réalisé par le groupe Gazprom Energoholding en collaboration avec Naftna Industrija Srbije (NIS Novi Sad qui fait partie de Gazprom Neft) près de la raffinerie de Pancevo. La chaleur produite doit pourvoir aux besoins de la raffinerie, tandis que l'électricité sera vendue tant en Serbie que dans les pays voisins.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала