Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Russie

Le bilan de l’accident minier en Russie s’élève à 52 morts, dont six secouristes

© Sputnik . Alexandre Patrine / Aller dans la banque de photosLe bilan de l’accident minier en Russie s’élève à 52 morts, dont six secouristes
Le bilan de l’accident minier en Russie s’élève à 52 morts, dont six secouristes - Sputnik France, 1920, 25.11.2021
S'abonner
Au moins 52 personnes, dont six secouristes, ont péri ce 25 novembre dans un accident dans une mine de charbon en Sibérie, selon un nouveau bilan. Une explosion de méthane est évoquée comme raison probable de l’accident. Le directeur de la mine, son premier adjoint et le directeur du site ont été arrêtés.
L’accident de ce jeudi 25 novembre dans la mine de charbon de Listviajnaïa, dans la région de Kemerovo, en Sibérie, a emporté les vies de 52 personnes, y compris six secouristes qui ont tenté de sauver les mineurs restant sous terre, ont fait savoir les services d’urgences à Sputnik.
Le bilan précédent faisait état de 11 morts dont trois secouristes. Trois autres secouristes étaient portés disparus, avait noté le ministre russe des Situations d’urgence par intérim Alexandre Tchoupriyan.
"Sur les 32 équipes de secouristes, une a cessé de communiquer. [...] Elle se trouvait dans la partie la plus éloignée de la mine. Trois corps des sauveteurs ont maintenant été retrouvés. [...] Le sort des trois sauveteurs n'est pas encore connu. Les recherches se poursuivent", avait-t-il expliqué.
Plus tard, les opérations de recherche ont été suspendues en raison des concentrations élevées de méthane et des risques d'explosion. Les recherches devraient reprendre au matin.

Le plan d’opération est corrigé

Le plan des opérations de sauvetage des survivants sera ajusté afin d'éviter de prendre trop de risques pour les sauveteurs, a relaté le gouverneur local Sergueï Tsivilev.
"Nous avons discuté avec tous les spécialistes des mesures à prendre, car notre tâche est d'élaborer un plan d'action et d’avancer pas à pas dans la mine pour retrouver tous ceux qui s'y trouvent, sans mettre en péril les sauveteurs - nous en avons déjà perdu trois et le sort de trois autres est inconnu", a-t-il précisé aux journalistes.
Il a expliqué qu'une importante équipe d’experts travaillerait sur le nouveau plan de sauvetage, et que tout le monde était impliqué, y compris Moscou.

Une raison préliminaire et une enquête

L'accident survenu dans la mine aurait été causé par une explosion de méthane, a déclaré le procureur général adjoint Dmitri Demechine.
"Il s'agissait très probablement d'une explosion de méthane, car une sorte d'étincelle a provoqué une explosion et un impact dynamique. Il a blessé des personnes qui ne pouvaient pas sortir", a-t-il déclaré devant les journalistes ce jeudi soir.
Selon lui, des membres du Comité d'enquête russe sont arrivés de Moscou pour déterminer la cause de l'accident. L’antenne locale du Comité d'enquête a précisé qu'une investigation pour violation des normes de sécurité avait été lancée.
Le directeur de la mine et son premier adjoint ainsi que le directeur du site ont été arrêté dans le cadre d'une enquête criminelle sur la mort de 11 travailleurs.
"Dans le cadre d'une enquête criminelle ouverte en vertu de la partie 3 de l'article 217 du Code pénal russe -violation des normes de sécurité dans les installations industrielles à risque entraînant la mort de deux personnes ou plus-, les autorités chargées de l'enquête ont arrêté le directeur de la mine, âgé de 47 ans, son premier adjoint, âgé de 59 ans, et le chef de section, âgé de 36 ans", a informé la Comité d’enquête russe.

Un accident dans une mine

Les autorités ont indiqué avoir reçu une alerte vers 8h35, heure locale, sur la présence de fumée dans la mine de Listviajnaïa dans la région sibérienne de Kemerovo où sont situées de nombreuses mines de charbon.
Il y avait 285 personnes sous terre au moment de l'accident, dont la plupart ont été ramenées à la surface.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала