Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Assemblée générale des Nations unies (New York) - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
International

Macron appelle les Britanniques à ne pas instrumentaliser le naufrage de migrants

© AFP 2021 GUILLAUME HORCAJUELOEmmanuel Macron
Emmanuel Macron - Sputnik France, 1920, 25.11.2021
S'abonner
Boris Johnson et Emmanuel Macron se sont mis d’accord le 24 novembre sur le renforcement de la lutte contre les traversées illégales de migrants et contre leurs organisateurs, après qu’une embarcation transportant plusieurs dizaines de personnes a chaviré dans la Manche. Au moins 27 morts sont à déplorer.
Suite au naufrage d’une embarcation au large de Calais le 24 novembre ayant fait au moins 27 morts, le Premier ministre britannique et le Président français se sont entretenus dans la soirée même.
Ils ont convenu de l’urgence d’intensifier les efforts communs pour lutter contre ces "traversées mortelles" dans la Manche par des migrants souhaitant rejoindre le Royaume-Uni depuis la France, a indiqué Downing Street dans un communiqué.
Selon Londres, M. Johnson et M. Macron se sont mis d’accord sur la nécessité de "faire tout ce qui est possible" afin d’arrêter les groupes illégaux qui mettent en danger des vies humaines. Ils ont par ailleurs appelé à une "collaboration étroite avec les voisins belges et néerlandais ainsi qu’avec les partenaires du continent" pour résoudre le problème "avant que les personnes n'atteignent les côtes françaises".
Au lendemain du drame, Gérald Darmanin a à son tour exprimé sur RTL le souhait que les pays comme le Royaume-Uni, la Belgique et l’Allemagne puissent faire plus pour aider la France à lutter contre le problème des migrants illégaux et la traite des humains.

L'appel de Macron

L’Élysée indique pour sa part que M.Macron a fait savoir à M.Johnson qu'il attendait des Britanniques qu'ils coopèrent et qu'ils s'abstiennent d'instrumentaliser le naufrage à des fins politiques.
Le Président de la République a promis de retrouver les coupables du drame, lequel a causé au moins 27 morts, selon un bilan du ministère français de l’Intérieur.
Les ministres de l'Intérieur français et britannique s'entretiendront ce jeudi 25 novembre, a précisé la présidence française.

Le drame "le plus meurtrier"

Après des semaines de tension sur la question migratoire, Londres et Paris s’étaient déjà mis d’accord sur le renforcement de leurs efforts pour tarir les départs, suite à l’arrivée le 11 novembre de quelque 1.185 migrants au Royaume-Uni, un record.
Le drame du 24 novembre, redouté par les autorités et les associations, est de loin le plus meurtrier depuis l'envolée en 2018 des traversées migratoires de la Manche, face au verrouillage croissant du port de Calais et d'Eurotunnel, empruntés jusque-là pour rallier l’Angleterre.
Depuis le 1er janvier, 7.800 personnes ont été sauvées dans la Manche par les forces de l’ordre françaises, a annoncé Gérald Darmanin ce 25 novembre sur RTL.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала