Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Quatre Français sur cinq sont désormais favorables à une troisième dose de vaccin

S'abonner
Depuis octobre, la proportion des Français favorables à la troisième dose de vaccin anti-Covid a augmenté de 16 points (53%), indique un sondage Odoxa et Blackbone consulting pour Le Figaro. Le nombre de ceux qui veulent supprimer le pass en l’absence de rappel est en hausse: il se monte à la moitié de la population.
En un mois, les Français sont devenus de plus en plus ouverts à l’idée d’une troisième dose de vaccin et au conditionnement du pass sanitaire au rappel vaccinal.
À la veille des annonces des nouvelles restrictions sanitaires face à la cinquième vague épidémique, 78% des Français se sont dits favorables au principe de la troisième dose, indique un sondage Odoxa et Blackbone consulting pour Le Figaro publié le 24 novembre. Plus de la moitié (53%) ont affirmé avoir l’intention de la recevoir le plus rapidement possible.
Il s’agit d’une hausse de 16 points depuis le 21 octobre où une autre étude de cet institut de sondage avait révélé que 37% des personnes interrogées y étaient favorables.
Immédiatement après le discours d’Oliver Véran qui a confirmé l’élargissement du rappel à tous les adultes, indispensable pour prolonger le pass, le site Doctolib a connu une très forte affluence avec 350.000 prises de rendez-vous.

Mesures rejetées

Les Français se sont opposés en masse à des restrictions comme le confinement pour les non-vaccinés en Autriche et le couvre-feu aux Pays-Bas. 80% sont contre le reconfinement généralisé et 72% contre le couvre-feu, deux pistes qui n’avaient pas été complètement exclues par le gouvernement jusqu’aux annonces officielles. Ce 25 novembre, Olivier Véran a assuré qu’aucune n’allait être appliquée.
Largement réfutée dans le sondage du mois d’octobre, la suspension du pass sanitaire faute de rappel vaccinal trouve actuellement plus de sympathisants. Cette idée a gagné huit points en un mois, la moitié de la population y adhérant dorénavant. Par ailleurs, le ministre de la Santé a annoncé ce 25 novembre l’annulation du pass pour les plus de 65 ans à partir du 15 décembre en l’absence de rappel et à partir du 15 janvier pour les 18-64.
L’écrasante majorité des Français ont plébiscité l’élargissement du télétravail (84%). 68% ont opté pour le renforcement des contrôles sur le pass sanitaire prévu par Gérald Darmanin, et la réduction des jauges dans les lieux accueillant des publics importants (65%).

Ce qui fait l’unanimité depuis des mois

Le port du masque en extérieur est soutenu par la même proportion de la population depuis juillet. Au plus fort de la quatrième vague, les trois quarts des Français (73%) se sont dits favorables au rétablissement de l’obligation de son port en extérieur, selon un sondage Ifop pour Le Journal du Dimanche. Fin novembre, le chiffre restait identique.
L’enquête a été réalisée en ligne les 24 et 25 novembre 2021 sur un échantillon de 1.005 personnes de plus de 18 ans. La marge d’erreur s’établit à plus ou moins à 1,4 et 3,1 points.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала