Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Baisse notable du bitcoin sur fond d’inquiétudes face au nouveau variant du coronavirus

© Sputnik . Evguéni Biyatov / Aller dans la banque de photosBitcoin (image d'illustration)
Bitcoin (image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 26.11.2021
S'abonner
La valeur de la plus célèbre des cryptomonnaies a chuté sous 55.000 dollars, alors que les informations sur le nouveau variant du coronavirus susceptible de menacer l'efficacité des vaccins existants ont déjà entraîné la convocation d’une réunion spéciale de l’OMS.
Le bitcoin s’effondrait ce vendredi 26 novembre en dessous des 55.000 dollars pour la première fois depuis le 13 octobre, d’après les données des marchés.
Sur Binance, la plus grande bourse de cryptomonnaies en termes de volume de transactions, le bitcoin a perdu 5,69% de sa valeur en 24 heures, reculant à 57.730 dollars à 11h23, heure de Paris.
Le portail CoinMarketCap, qui calcule le prix moyen de plus de 20 marchés, affichait à 15h26, heure de Paris, une baisse de 6,61% du bitcoin, à 54.770 dollars, sur 24 heures.
Pourtant, cette cryptomonnaie la plus populaire avait récemment atteint son plus haut historique. Son nouveau record datant du 10 novembre était de 69.000 dollars. D’ailleurs, le bitcoin ne faisait que retomber cette semaine. Pour le moment, cette cryptomonnaie a perdu 26% de sa valeur maximale.

Inquiétudes sur les marchés

Les nouvelles sur la dégringolade du bitcoin ont commencé à arriver après la découverte d’un nouveau variant du coronavirus, potentiellement le plus dangereux puisqu’il serait capable de passer à travers les défenses des personnes vaccinées.
Les Bourses en Europe chutaient de près de 3% ce vendredi 26 novembre dans la matinée, les investisseurs s'inquiétant de l'impact potentiel du nouveau variant sur la reprise économique mondiale.
Le baril de WTI chutait notamment de plus de 5%.
"Un seul thème mène les marchés aujourd'hui", le nouveau variant détecté en Afrique du Sud, a déclaré à l’AFP Jeffrey Halley, analyste chez la société de courtage Oanda.

Nouveau variant plus dangereux?

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) organise ce vendredi à Genève une réunion d'experts au sujet du nouveau variant B.1.1.529 du coronavirus identifié en Afrique du Sud au début de la semaine, a déclaré Christian Lindmeier, porte-parole de l'OMS. Selon lui, le nouveau variant présente "un grand nombre de mutations" nécessitant des études complémentaires.
Le variant B.1.1.529 présente une protéine de spicule complètement différente de la souche du coronavirus sur laquelle les vaccins actuels sont basés. Cette protéine permet au virus SARS-CoV-2 de pénétrer dans les cellules, précise l’agence britannique de la santé.
Plusieurs pays, notamment en Europe, ont interdit les voyages à destination ou en provenance d'Afrique australe suite à la découverte du variant B.1.1.529 qui présente un "potentiel de propagation très rapide".
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала