Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un coup d’État serait prévu pour le 1er décembre en Ukraine, affirme le Président

© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosVolodymyr Zelensky
Volodymyr Zelensky  - Sputnik France, 1920, 26.11.2021
S'abonner
Des préparatifs d’un coup d'État fixé au 1er décembre seraient en cours en Ukraine, a affirmé le Président, mentionnant l’implication de l’homme le plus riche du pays dans ces projets.
Le Président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré avoir reçu des informations sur la préparation d'un coup d'État dans le pays prévu pour le 1er décembre. Il a affirmé disposer de documents sonores où des représentants de la Russie et de l'Ukraine évoquent la participation de l'homme d'affaires ukrainien Rinat Akhmetov, ainsi que l’engagement de plusieurs milliards de dollars.
"Je pense que cette information ne vise qu’à entraîner Akhmetov dans une guerre contre moi et l'État", a-t-il souligné lors d’une conférence de presse.
Selon le Président, certains font tanguer la situation dans le pays, notamment avec l'aide des médias.
"Je ne crois pas aux coups d'État tout comme je ne crois pas qu'Akhmetov y précipitera", a-t-il noté.
Dans le même temps, le dirigeant ukrainien a ajouté que si tel est le cas il ne s’enfuirait "nulle part" et resterait "avec plaisir" dans son bureau.
Volodymyr Zelensky estime que Rinat Akhmetov est entraîné dans cette situation par son entourage et qu’il commet une erreur. Il constate par ailleurs qu’il est devenu la cible d’attaques de la part de médias sous contrôle de l’homme d’affaires.
"Je n'ai pas de ressource médiatique pour combattre […] Je n'ai pas d'alliés médiatiques, j’estime que mon allié principal est le peuple ukrainien […] Et si je me bats contre celui qui contrôle 20% du PIB du pays et que je dis que vous pouvez très bien contrôler 30%, mais laissez en paix les députés et ne venez pas faire pression sur la politique ni mener une guerre de l’information au lieu de montrer la vérité, je crois que c'est juste", a-t-il conclu.

Contradictions

Un véritable conflit a éclaté entre Volodymyr Zelensky et Rinat Akhmetov. La première fortune d’Ukraine a déclaré que son groupe médiatique accordait la parole tant aux représentants du pouvoir qu’à l’opposition. Or, si avant le groupe évitait toute critique du Président et tout sujet le contrariant, la tonalité a changé ces dernières semaines. En outre, le pouvoir pourrait être mécontent de la gestion des centrales thermiques appartenant à Rinat Akhmetov. Le Président a récemment affirmé que "certaines structures oligarchiques" entamaient, "comme tous les ans en automne et en hiver", le jeu du "déficit artificiel" des réserves de charbon.
En outre, le parlement a adopté en septembre et le Président a signé le 5 novembre dernier une loi anti-oligarque. Le texte adopté vise à établir un registre d’oligarques qui se verront interdire le droit de financer des partis politiques et des meetings et manifestations à revendications politiques, ainsi que de participer à des privatisations.

Proposition de compromis?

La mention du nom d'Akhmetov dans le contexte des informations "sur un éventuel coup d'État qu'il tramerait prouve l’existence de contradictions" entre le Président ukrainien et l’homme d’affaires, a déclaré dans une interview au média russe Regnum Bogdan Bezpalko, membre du Conseil des relations interethniques auprès du Président de Russie.
"Dans le même temps, les réserves émises par Volodymyr Zelensky, selon lesquelles il ne croit pas à la participation de l'oligarque au complot et qu’Akhmetov y serait forcé par son entourage, montrent que Zelensky ne veut pas de conflit et propose un compromis", a-t-il indiqué.
"Très probablement, comme les autres oligarques, Akhmetov sera forcé, avec des pertes plus ou moins grandes, à accepter un compromis", a-t-il expliqué.
Un coup d’État a été perpétré en Ukraine le 22 février 2014. Le parlement a écarté du pouvoir le Président Viktor Ianoukovitch qui a été contraint de quitter le pays, craignant pour sa vie. Il a également modifié la Constitution et décidé d’une nouvelle présidentielle qui a été reportée par Petro Porochenko.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала