Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les conséquences d’un fort séisme au Pérou

S'abonner
Un tremblement de terre de magnitude 7,5 a frappé le nord du Pérou aux premières heures du dimanche 28 novembre.
Selon les derniers rapports, douze personnes ont été blessées, plus de 450 bâtiments ont été partiellement ou complètement détruits et des routes ont été endommagées, ainsi des lignes électriques. Des rapports font état de dévastations dans l’Équateur voisin. De puissantes secousses ont également été ressenties en Colombie.
Découvrez les conséquences du séisme qui a frappé le Pérou dans ce diaporama de Sputnik.
© REUTERS / Peru's Presidency

Douze personnes ont été blessées à la suite d’un fort séisme qui s’est produit vers 6 heures du matin, heure locale, dans le nord du Pérou, rapporte l’Institut national de la défense civile. Aucun décès n’a été signalé.

Douze personnes ont été blessées à la suite d’un fort séisme qui s’est produit vers 6 heures du matin, heure locale, dans le nord du Pérou, rapporte l’Institut national de la défense civile. Aucun décès n’a été signalé. - Sputnik France
1/6

Douze personnes ont été blessées à la suite d’un fort séisme qui s’est produit vers 6 heures du matin, heure locale, dans le nord du Pérou, rapporte l’Institut national de la défense civile. Aucun décès n’a été signalé.

© REUTERS / Peru's Presidency

Le séisme s’est produit à une profondeur de 112 kilomètres. L’épicentre se trouvait à 42 kilomètres au nord-ouest de la ville côtière de Barranca. Le Président péruvien, Pedro Castillo (à droite sur la photo), s’est rendu à Jalca Grande, dans la région d’Amazonas, la plus durement touchée. Le séisme y a détruit ou endommagé 70% des habitations.

Le séisme s’est produit à une profondeur de 112 kilomètres. L’épicentre se trouvait à 42 kilomètres au nord-ouest de la ville côtière de Barranca. Le Président péruvien, Pedro Castillo (à droite sur la photo), s’est rendu à Jalca Grande, dans la région d’Amazonas, la plus durement touchée. Le séisme y a détruit ou endommagé 70% des habitations. - Sputnik France
2/6

Le séisme s’est produit à une profondeur de 112 kilomètres. L’épicentre se trouvait à 42 kilomètres au nord-ouest de la ville côtière de Barranca. Le Président péruvien, Pedro Castillo (à droite sur la photo), s’est rendu à Jalca Grande, dans la région d’Amazonas, la plus durement touchée. Le séisme y a détruit ou endommagé 70% des habitations.

© REUTERS / Peru's Presidency

Selon les derniers chiffres, un total de 362 habitations ont été touchées par le tremblement de terre, dont 76 maisons complètement détruites. Au total, plus de 3.000 personnes ont pâti de ce tremblement de terre.

Sur la photo: un homme devant sa maison endommagée à Jalca Grande.

Selon les derniers chiffres, un total de 362 habitations ont été touchées par le tremblement de terre, dont 76 maisons complètement détruites. Au total, plus de 3.000 personnes ont pâti de ce tremblement de terre.Sur la photo: un homme devant sa maison endommagée à Jalca Grande. - Sputnik France
3/6

Selon les derniers chiffres, un total de 362 habitations ont été touchées par le tremblement de terre, dont 76 maisons complètement détruites. Au total, plus de 3.000 personnes ont pâti de ce tremblement de terre.

Sur la photo: un homme devant sa maison endommagée à Jalca Grande.

© REUTERS / Peru's Presidency

Huit établissements médicaux et quinze églises ont été partiellement ou totalement détruites, y compris la tour de 14 m de haut de l’église catholique datant du XVIe siècle, la plus ancienne de la région, à Jalca Grande.

Sur la photo: le Président péruvien Pedro Castillo (à gauche) en déplacement à Jalca Grande.

Huit établissements médicaux et quinze églises ont été partiellement ou totalement détruites, y compris la tour de 14 m de haut de l’église catholique datant du XVIe siècle, la plus ancienne de la région, à Jalca Grande.Sur la photo: le Président péruvien Pedro Castillo (à gauche) en déplacement à Jalca Grande. - Sputnik France
4/6

Huit établissements médicaux et quinze églises ont été partiellement ou totalement détruites, y compris la tour de 14 m de haut de l’église catholique datant du XVIe siècle, la plus ancienne de la région, à Jalca Grande.

Sur la photo: le Président péruvien Pedro Castillo (à gauche) en déplacement à Jalca Grande.

© REUTERS / INTERACTIVA RADIO TV

Les routes et les lignes électriques ont été endommagées. Des chutes de pierres ont bloqué plusieurs autoroutes dans les régions d’Amazonas et de Cajamarca, interrompant la circulation pendant plusieurs heures.

Sur la photo: les conséquences du tremblement de terre à Moyobamba, capitale de la région de San Martin, dans le nord du Pérou.

Les routes et les lignes électriques ont été endommagées. Des chutes de pierres ont bloqué plusieurs autoroutes dans les régions d’Amazonas et de Cajamarca, interrompant la circulation pendant plusieurs heures.Sur la photo: les conséquences du tremblement de terre à Moyobamba, capitale de la région de San Martin, dans le nord du Pérou. - Sputnik France
5/6

Les routes et les lignes électriques ont été endommagées. Des chutes de pierres ont bloqué plusieurs autoroutes dans les régions d’Amazonas et de Cajamarca, interrompant la circulation pendant plusieurs heures.

Sur la photo: les conséquences du tremblement de terre à Moyobamba, capitale de la région de San Martin, dans le nord du Pérou.

© REUTERS / Peru's Presidency

Les séismes ne sont pas rares au Pérou: ce pays sud-américain fait partie de la ceinture de feu du Pacifique. Celle-ci concentre 85% de l’activité sismique de la planète.

Sur la photo: une habitante de Jalca Grande devant sa maison endommagée par le tremblement de terre.

Les séismes ne sont pas rares au Pérou: ce pays sud-américain fait partie de la ceinture de feu du Pacifique. Celle-ci concentre 85% de l’activité sismique de la planète.Sur la photo: une habitante de Jalca Grande devant sa maison endommagée par le tremblement de terre. - Sputnik France
6/6

Les séismes ne sont pas rares au Pérou: ce pays sud-américain fait partie de la ceinture de feu du Pacifique. Celle-ci concentre 85% de l’activité sismique de la planète.

Sur la photo: une habitante de Jalca Grande devant sa maison endommagée par le tremblement de terre.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала