Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

La vaccination contre le Covid reste la "ligne de défense" principale des autorités belges

© AP Photo / Matthias SchraderLe vaccin de Moderna
Le vaccin de Moderna - Sputnik France, 1920, 29.11.2021
S'abonner
La vaccination contre le SARS-CoV-2 responsable du coronavirus reste la "ligne de défense" principale des autorités belges, même si elle s'inscrit dans une stratégie plus globale, a affirmé, lundi, le Premier ministre Alexander De Croo.
"Nous gardons espoir de convaincre les non-vaccinés de franchir le pas et appelons à la responsabilité de chacun et au respect des mesures sanitaires", a-t-il déclaré au micro de la télévision belge.
Aujourd’hui, 75% de la population (87% des adultes) sont complètement vaccinés. L’objectif affiché du gouvernement fédéral et des entités fédérées est de convaincre les 25% restants de se faire vacciner et d’inviter tout le monde à recevoir la dose de rappel.
"Ce qui est important, c’est de convaincre les gens à propos de la vaccination. Je comprends qu’il y a des doutes. Je pense qu’ils se trompent (…). S’il y a une raison pour laquelle, nous ne sommes pas en confinement aujourd’hui, c’est la vaccination", a ajouté le Premier ministre.
À propos de l’obligation vaccinale pour les soignants, Alexander de Croo a insisté sur l’impératif de protéger les personnes vulnérables et les pensionnaires des maisons de repos ou des hôpitaux.
Il a, par ailleurs, émis des doutes à propos du maintien des fêtes de fin d’année. "Cela dépend de notre comportement. Si dans les semaines qui viennent, nous arrivons à diminuer nos contacts, à être prudents, à garder nos distances, à vacciner plus et à faire des troisièmes doses au maximum, nous pourrons célébrer les fêtes de Nouvel An", a-t-il relevé.
Le Premier ministre a, par ailleurs, annoncé des consultations cette semaine avec les secteurs principalement concernés par les dernières mesures du Comité de concertation, que ce soit l’Hôtellerie, la restauration ou le monde du divertissement nocturne. Plusieurs mesures de soutien sont sur la table parmi lesquelles une TVA réduite à 6% pour les hôtels, cafés et restaurants.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала