Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Omicron: un couple en quarantaine fuit son hôtel avant d'être arrêté dans un avion

CC BY 2.0 / trec_lit / Amsterdam SchipholAéroport d'Amsterdam-Schiphol
Aéroport d'Amsterdam-Schiphol - Sputnik France, 1920, 29.11.2021
S'abonner
Une évasion digne d’un film. En provenance d'Afrique du Sud, deux personnes ont été testées positives au Covid-19 à leur arrivée à Amsterdam et placées en quarantaine dans un hôtel. Ils ont cependant fui dimanche soir, avant d'être interpellés à l'aéroport, en route vers l'Espagne.
Un Espagnol et une Portugaise ont fait scandale aux Pays-Bas dimanche 28 novembre en tentant de s'échapper de l'hôtel où ils avaient été placés en quarantaine en lien avec le nouveau variant Omicron du Covid-19, détecté pour la première fois en Afrique australe. Ils faisaient partie des 624 passagers arrivés vendredi à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol en provenance d'Afrique du Sud, parmi lesquels 61 avaient été testés positifs et 13 s'étaient avérés contaminés.
Placé en isolement dans un hôtel, le couple en question a tout de même tenté d’y échapper. Ils ont quitté leur isolement dimanche vers 18 heures. Peu de temps après, tous deux ont été interpellés dans un avion alors qu'ils allaient s'envoler vers l'Espagne, relate le média néerlandais Het Parool.
L'arrestation s'est déroulée tout à fait simplement.

En temps d'épidémie

Des agents de sécurité privés de l'hôtel veillent normalement à ce que les personnes qui doivent rester isolées respectent les règles adoptées contre le coronavirus. À l'extérieur, la police contrôle que personne n'entre dans l'hôtel sans raison, explique le journal.
Face à l'arrivée du nouveau variant, le gouvernement des Pays-Bas a pris de nouvelles mesures restrictives. Les rassemblements sont très limités, les horaires d'ouverture des bars et restaurants ont été réduits. Les nouvelles restrictions ont entraîné des mouvements de protestation dans plusieurs villes. 20.000 contaminations sont recensées chaque jour actuellement aux Pays-Bas alors que le variant Omicron inquiète toute l'Europe.
Les fuyards devraient être poursuivis pour violation des règles de quarantaine néerlandaises, précise le journal De Telegraaf.

L’Omicron se propage à vive allure

Le variant Omicron semble se propager à une grande vitesse à travers la planète. L'Organisation mondiale de la santé a qualifié la probabilité de sa propagation au niveau mondial d'"élevée". Cela pousse de plus en plus de pays à fermer leurs frontières aux voyageurs étrangers.
Au Canada, il a été pour la première fois détecté dimanche, selon le ministère de la Santé de la province de l'Ontario. Il s'agit de deux personnes qui se sont récemment rendues au Nigeria. Elles sont désormais en quarantaine.
En France, le ministère de la Santé a signalé dimanche huit cas "possibles" du variant Omicron, qui doivent être confirmés dans les prochains jours. Il s'agit de personnes venues d'Afrique australe.
La présence de ce variant était confirmée dimanche soir également en Israël, en Australie, au Botswana, à Hong Kong, en Belgique, en Allemagne, au Danemark, en Italie, au Royaume-Uni et en République tchèque. Ce lundi, le gouvernement autrichien a annoncé à l’AFP la présence d’un premier cas sur son territoire.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала