Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Attal traite Zemmour de "Trump commandé sur Wish"

© AFP 2021 NICOLAS TUCATEric Zemmour
Eric Zemmour - Sputnik France, 1920, 30.11.2021
S'abonner
À quelques heures de l’annonce par Éric Zemmour de sa candidature, le futur candidat à la présidentielle a subi les admonestations du porte-parole du gouvernement. M.Attal a remis en question "sa capacité à représenter notre pays et à occuper les plus hautes fonctions" et l’a traité de "Trump commandé sur Wish".
"Ils vous diront le pire sur moi", a lancé Éric Zemmour dans l’annonce de sa candidature ce mardi 30 novembre. Quelques heures plus tôt, le porte-parole du gouvernement l’avait tancé vigoureusement.
En refusant de commenter la candidature d’Éric Zemmour avant qu’elle ait lieu, il a avancé sur Europe 1 que ce dernier "s’est lassé de cette posture de polémiste dans laquelle il était" et que "probablement […] les Français se sont lassés".
D’après M.Attal, des "déclarations" et "un certain nombre de comportements" d’Éric Zemmour permettent de se poser "des questions sur sa capacité à représenter notre pays et à occuper les plus hautes fonctions".

Un Président de la République "ne fait pas des doigts d’honneur aux Français"

Le porte-parole du gouvernement n’a pas oublié l’altercation médiatisée lors de la visite d’Éric Zemmour à Marseille le week-end dernier.
"Quand on est responsable politique, qu'on prétend être Président de la République, on ne fait pas des doigts d'honneur aux Français."
"Il nous a vendu qu'il était le Trump français. C'est un Trump commandé sur Wish, plateforme de contrefaçons activant des trucs qui ne fonctionnent pas, qui sont faux", a-t-il conclu.

Ce qui rapproche Zemmour de Trump

Éric Zemmour a revendiqué s’inspirer de l’ex-Président américain Donald Trump, même s’il ne bénéficie du soutien d’aucun grand parti.
Il a même admis que sa photo devant un drapeau français sur la couverture de son livre La France n’a pas dit son dernier mot était une réplique à la couverture du livre de Donald Trump Great Again sorti en 2016 sur laquelle il posait devant un drapeau américain qui flotte au vent.
L’ancien directeur de campagne de Donald Trump, Steve Bannon, qui suit de près la campagne présidentielle française, a confié au Parisien qu’il observait avec intérêt la progression d’Éric Zemmour et aimerait pouvoir traduire son dernier livre en anglais.
Selon lui, Zemmour comme Trump capte l’attention des médias en mettant en avant ses idées et atteint les cœurs et les esprits.

Zemmour annonce sa candidature

Peu après, à midi, le suspense autour de la candidature d’Éric Zemmour a pris fin.
"Je me suis longtemps contenté du rôle de journaliste, de Cassandre, de lanceur d'alerte. Il n’est plus temps de réformer la France, mais de la sauver. Comme vous j'ai décidé de prendre notre destin en main. C'est pourquoi j'ai décidé de me présenter à l'élection présidentielle", a-t-il déclaré dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала