Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Joe Biden écorche à plusieurs reprises le nom du nouveau variant du Covid

© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosJoe Biden
Joe Biden - Sputnik France, 1920, 01.12.2021
S'abonner
Dans son discours consacré à l’apparition du nouveau variant, le Président américain a à plusieurs reprises mal prononcé son nom, l’appelant Omnicron.
Joe Biden n’a pas réussi à prononcer correctement le nom de la nouvelle souche du Covid-19 identifiée la semaine dernière en Afrique du Sud. Le 26 novembre, l’Organisation mondiale de Santé (OMS) lui a donné le nom d’Omicron, soit la 15e lettre de l'alphabet grec.
Le 29 novembre, lors d’une allocution à la Maison-Blanche, le chef de l’État américain a abordé le sujet: "Aujourd'hui, je veux prendre quelques instants pour parler du nouveau variant du Covid identifié pour la première fois la semaine dernière en Afrique australe. Son nom est l'Omnicron".
Puis il a évoqué les mesures prises pour freiner sa propagation aux États-Unis. "Le jour même, quand l’OMS a identifié ce nouveau variant, j’ai pris des mesures immédiates pour restreindre les voyages en provenance d’Afrique australe. Cependant, si ces restrictions peuvent freiner la vitesse de propagation de l’Omnicron, elles ne peuvent l'empêcher".
"Nous avons avancé face au Covid-19, nous avons progressé face au Delta. Et nous allons désormais également combattre le variant Omnicron", a-t-il déclaré, commettant une nouvelle faute de prononciation.
L’immunologiste Anthony Fauci, conseilleur en chef de Biden pour la santé publique, a lui aussi eu du mal à prononcer correctement le nom du variant. "Avant même l'arrivée de l'Omnicron, nous avons été en mesure de dépister", a déclaré Fauci devant les journalistes, cité par le New York Post.

Ses impairs précédents

Ce n’est pas la première fois que le Président américain commet des gaffes. En juin, il avait confondu à trois reprises la Libye et la Syrie lors d'une conférence de presse donnée lors du sommet du G7 en Cornouailles (Royaume-Uni). En septembre 2020, lors d'un discours prononcé en Floride, alors qu’il était le candidat démocrate à la présidentielle, il avait confondu l'Iran avec l'Irak, avant de se rattraper.
En octobre 2020, le candidat Joe Biden n'avait pas réussi à se rappeler le prénom de son concurrent, Donald Trump, l'ayant apparemment confondu avec George W. Bush.
Enfin, en février 2020 il avait confondu des dirigeants chinois, avant de se tromper sur le poste qu'il briguait.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала