Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Russie renforce encore sa collaboration militaire avec l’Afrique

© Sputnik . Evguéni Paouline / Aller dans la banque de photosVladimir Poutine lors d'une réunion consacrée à la défense nationale, 1er novembre 2021
Vladimir Poutine lors d'une réunion consacrée à la défense nationale, 1er novembre 2021 - Sputnik France, 1920, 01.12.2021
S'abonner
Développant sa politique de collaboration avec l’ensemble des pays africains, la Russie prépare un accord au niveau gouvernemental avec le Bénin, a annoncé le Président russe qui a reçu les lettres de créance d’ambassadeurs d’une vingtaine de pays.
La Russie et le Bénin sont en train d’élaborer une entente sur la collaboration militaire, a fait savoir ce 1er décembre Vladimir Poutine.
"L’interaction avec la République du Bénin est en voie de développement. Un accord intergouvernemental sur la coopération militaire est en préparation", a déclaré le Président russe lors de la cérémonie de remise des lettres de créance au Kremlin.
Il a également évoqué l’élaboration d'un mémorandum de compréhension mutuelle dans le domaine des sports et rappelé que les sociétés russes manifestaient leur intérêt pour des projets communs sur le territoire béninois dans les secteurs de l'exploration géologique, de l'énergie et des infrastructures.
Vladimir Poutine s’est vu remettre ce mercredi les lettres de créance par les ambassadeurs de 20 pays, dont le Bénin.

Vers un deuxième sommet

Moscou a l'intention de continuer à développer une collaboration tous azimuts avec les États africains et la tenue du deuxième sommet Russie–Afrique y contribuera, a déclaré il y a une quinzaine de jours Vladimir Poutine, lors d'une réunion au ministère russe des Affaires étrangères.
"La Russie se propose de toujours accorder une attention soutenue à la coopération avec les pays africains pour lui conférer un caractère complexe", a-t-il indiqué, rappelant le succès précédent, en 2019.
"Nous étudions la possibilité d’une nouvelle rencontre de ce genre en 2022", a-t-il ajouté.

Le premier sommet

Le premier sommet Russie-Afrique s'était tenu à Sotchi les 23 et 24 octobre 2019 et avait rassemblé les représentants des 54 États du continent.

"Nos relations avec l'Union africaine se développent dans tous les domaines, ce qui a été confirmé par le premier sommet Russie-Afrique en octobre 2019 à Sotchi. Aujourd'hui, nous avons la possibilité d'examiner toute la gamme des rapports entre la Russie et l'Union africaine, voir comment nous pouvons avancer dans le contexte de l'application des décisions du sommet de Sotchi et des préparatifs du deuxième sommet des dirigeants de la Russie et des pays africains", avait précédemment souligné le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, lors d’une rencontre avec Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l'Union africaine.

Sergueï Lavrov avait auparavant indiqué que la Russie estimait inacceptables les tentatives des anciennes puissances coloniales de revendiquer des prérogatives spéciales sur le continent africain et qu’elle continuerait de protéger les droits de chaque pays et de chaque peuple à décider des modèles de son développement.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала