Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Montée en flèche des déplacements à l'échelle mondiale, malgré les restrictions de Covid-19

© REUTERS / Kai PfaffenbachEvacués d'Afghanistan à la base aérienne américaine de Ramstein en Allemagne
Evacués d'Afghanistan à la base aérienne américaine de Ramstein en Allemagne - Sputnik France, 1920, 01.12.2021
S'abonner
L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a fait état, mercredi, d'une montée en flèche des déplacements internes dus aux catastrophes, aux conflits et à la violence, à un moment où la mobilité mondiale est à l'arrêt en raison des restrictions de voyage imposées par le Covid-19.
'’Nous assistons à un paradoxe inédit dans l'histoire de l'humanité’’, a déclaré le directeur général de l'OIM, António Vitorino, cité par le rapport de l’Organisation sur l’état de la migration dans le monde 2022.
Alors que des milliards de personnes sont effectivement clouées au sol par la COVID-19, des dizaines de millions d'autres sont déplacées à l’intérieur de leur propre pays, a-t-il relevé.
Le nombre de passagers aériens dans le monde a chuté de 60 % en 2020 pour atteindre 1,8 milliard (contre 4,5 milliards en 2019), tandis que dans le même temps, les déplacements internes dus aux catastrophes, aux conflits et à la violence touchent 40,5 millions de personnes (contre 31,5 millions en 2019), fait observer le rapport.
Selon le rapport, le nombre de migrants internationaux est passé de 84 millions dans le monde en 1970 à 281 millions en 2020. ‘’Ceci dit, si l'on tient compte de la croissance démographique mondiale, la proportion de migrants internationaux n'est passée que de 2,3 à 3,6 % de la population mondiale. La plupart des personnes dans le monde (96,4%) résident dans le pays où elles sont nées. En raison du Covid-19, le nombre de migrants internationaux pour 2020 était inférieur d’environ 2 millions à ce qu'il aurait été en temps normal’’, souligne l’OIM.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала