Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une momie ligotée découverte au Pérou

S'abonner
Des archéologues péruviens ont découvert la momie d’un jeune homme ligoté, qui a vécu il y a 800 à 1.200 ans, dans une tombe souterraine près de Lima. Les mains liées de la momie couvrent son visage, comme si l’homme avait très peur.
Découvrez cette mystérieuse découverte dans ce diaporama de Sputnik.
© AFP 2021 Cris Bouroncle

Des scientifiques de l’université nationale de San Marcos du Pérou ont découvert une momie âgée de 800 à 1200 ans. On pense que la dépouille est celle d’un homme âgé de 18 à 30 ans au moment de son décès. La momie se trouvait dans une construction funéraire souterraine d’environ trois mètres de long, à laquelle on accède par un escalier de sept marches.

Des scientifiques de l’université nationale de San Marcos du Pérou ont découvert une momie âgée de 800 à 1200 ans. On pense que la dépouille est celle d’un homme âgé de 18 à 30 ans au moment de son décès. La momie se trouvait dans une construction funéraire souterraine d’environ trois mètres de long, à laquelle on accède par un escalier de sept marches. - Sputnik France
1/8

Des scientifiques de l’université nationale de San Marcos du Pérou ont découvert une momie âgée de 800 à 1200 ans. On pense que la dépouille est celle d’un homme âgé de 18 à 30 ans au moment de son décès. La momie se trouvait dans une construction funéraire souterraine d’environ trois mètres de long, à laquelle on accède par un escalier de sept marches.

© AFP 2021 Cris Bouroncle

Les fouilles ont été menées à Cajamarquilla, à environ 25 kilomètres à l’est de la capitale du pays. Ce site archéologique, l’un des plus grands du pays, a une superficie de quelque 167 hectares.

Les fouilles ont été menées à Cajamarquilla, à environ 25 kilomètres à l’est de la capitale du pays. Ce site archéologique, l’un des plus grands du pays, a une superficie de quelque 167 hectares. - Sputnik France
2/8

Les fouilles ont été menées à Cajamarquilla, à environ 25 kilomètres à l’est de la capitale du pays. Ce site archéologique, l’un des plus grands du pays, a une superficie de quelque 167 hectares.

© AFP 2021 Cris Bouroncle

La momie, découverte dans une tombe souterraine, était "en position fœtale", son corps ligoté avec des cordes et ses mains plaquées au visage. Le mort semble effrayé ou harassé, mais les chercheurs affirment que ce positionnement du corps et des membres était courant dans les rituels funéraires de la partie montagneuse du Pérou.

La momie, découverte dans une tombe souterraine, était "en position fœtale", son corps ligoté avec des cordes et ses mains plaquées au visage. Le mort semble effrayé ou harassé, mais les chercheurs affirment que ce positionnement du corps et des membres était courant dans les rituels funéraires de la partie montagneuse du Pérou. - Sputnik France
3/8

La momie, découverte dans une tombe souterraine, était "en position fœtale", son corps ligoté avec des cordes et ses mains plaquées au visage. Le mort semble effrayé ou harassé, mais les chercheurs affirment que ce positionnement du corps et des membres était courant dans les rituels funéraires de la partie montagneuse du Pérou.

© AFP 2021 Cris Bouroncle

À l’apogée de la culture de Lima, Cajamarquilla, construite en terre battue, était un important centre commercial. L’endroit où la momie a été découverte, à savoir au centre de la place du marché, suggère que le défunt avait un statut élevé.

À l’apogée de la culture de Lima, Cajamarquilla, construite en terre battue, était un important centre commercial. L’endroit où la momie a été découverte, à savoir au centre de la place du marché, suggère que le défunt avait un statut élevé. - Sputnik France
4/8

À l’apogée de la culture de Lima, Cajamarquilla, construite en terre battue, était un important centre commercial. L’endroit où la momie a été découverte, à savoir au centre de la place du marché, suggère que le défunt avait un statut élevé.

© AFP 2021 Cris Bouroncle

Des coquilles de plusieurs mollusques marins ont été trouvées à côté de la tombe. Étant donné que Cajamarquilla se trouve à 25 kilomètres de la côte, les archéologues ont conclu qu’il s’agissait d’offrandes.

Des coquilles de plusieurs mollusques marins ont été trouvées à côté de la tombe. Étant donné que Cajamarquilla se trouve à 25 kilomètres de la côte, les archéologues ont conclu qu’il s’agissait d’offrandes. - Sputnik France
5/8

Des coquilles de plusieurs mollusques marins ont été trouvées à côté de la tombe. Étant donné que Cajamarquilla se trouve à 25 kilomètres de la côte, les archéologues ont conclu qu’il s’agissait d’offrandes.

© AFP 2021 Cris Bouroncle

Des os de cochons d’Inde et de lamas étaient éparpillés à proximité, ce qui corrobore également la théorie des rituels funéraires: dans l’ancien Pérou, les proches apportaient de la viande sur la tombe pour "partager" un repas avec le défunt.

Des os de cochons d’Inde et de lamas étaient éparpillés à proximité, ce qui corrobore également la théorie des rituels funéraires: dans l’ancien Pérou, les proches apportaient de la viande sur la tombe pour "partager" un repas avec le défunt. - Sputnik France
6/8

Des os de cochons d’Inde et de lamas étaient éparpillés à proximité, ce qui corrobore également la théorie des rituels funéraires: dans l’ancien Pérou, les proches apportaient de la viande sur la tombe pour "partager" un repas avec le défunt.

© AFP 2021 Cris Bouroncle

Selon les archéologues, Cajamarquilla pourrait compter 10.000 à 20.000 habitants. Une grande partie de sa population provenait des tribus locales.

Selon les archéologues, Cajamarquilla pourrait compter 10.000 à 20.000 habitants. Une grande partie de sa population provenait des tribus locales. - Sputnik France
7/8

Selon les archéologues, Cajamarquilla pourrait compter 10.000 à 20.000 habitants. Une grande partie de sa population provenait des tribus locales.

© AFP 2021 Cris Bouroncle

La ville a été construite vers 200 avant J.-C., mais a été abandonnée avant la conquête espagnole vers l’an 1500. La raison en est le changement climatique, les tremblements de terre et d’autres catastrophes naturelles. Cependant, la ville a prospéré pendant son existence, comme en témoignent les vestiges de pyramides, de larges rues, de places de cérémonie, de cimetières, de magasins de blé souterrains, de canaux, etc.

La ville a été construite vers 200 avant J.-C., mais a été abandonnée avant la conquête espagnole vers l’an 1500. La raison en est le changement climatique, les tremblements de terre et d’autres catastrophes naturelles. Cependant, la ville a prospéré pendant son existence, comme en témoignent les vestiges de pyramides, de larges rues, de places de cérémonie, de cimetières, de magasins de blé souterrains, de canaux, etc. - Sputnik France
8/8

La ville a été construite vers 200 avant J.-C., mais a été abandonnée avant la conquête espagnole vers l’an 1500. La raison en est le changement climatique, les tremblements de terre et d’autres catastrophes naturelles. Cependant, la ville a prospéré pendant son existence, comme en témoignent les vestiges de pyramides, de larges rues, de places de cérémonie, de cimetières, de magasins de blé souterrains, de canaux, etc.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала