Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Afrique du Sud: plus de 100 enfants de moins de 4 ans hospitalisés

A l'hôpital - Sputnik France, 1920, 03.12.2021
S'abonner
Plus de 100 enfants de moins de 4 ans ont été hospitalisés en Afrique du Sud au cours des deux premières semaines de la 4e vague du Covid-19 alimentée par le nouveau variant Omicron, ont révélé vendredi les autorités sanitaires sud-africaines.
"La tendance émergente dans le cadre de la quatrième vague consiste en une augmentation du nombre d'enfants admis à l'hôpital, en particulier des enfants de moins de quatre ans", a déclaré l'Institut national sud-africain des maladies transmissibles (NICD).
Mme Waasila Jassat, spécialiste de la santé publique au NICD, a souligné dans un point de presse l'importance de se préparer à la pression prévue dans les hôpitaux à cause de l’augmentation rapide des infections à la Covid-19, notant que cela devrait inclure aussi le renforcement du personnel pédiatrique.
Pour sa part, le ministre de la Santé, Joe Phaahla, a mis en garde que depuis l'émergence du variant Omicron, les nouveaux cas ont augmenté de plus de 300 pour cent au cours de la semaine dernière, notant que les indications montrent que la nouvelle souche est hautement transmissible même parmi les personnes déjà vaccinées.
Notant que la plupart des personnes infectées par ce variant "préoccupant" contractent une maladie bénigne, en particulier les personnes vaccinées, il a signalé que les admissions à l'hôpital sont dominées par les non-vaccinés
M. Phaahla a averti, en revanche, que "même si Omicron entraîne une maladie bénigne, comme cela semble être le cas jusqu'à présent, les cadres de la Santé devraient s'isoler s'ils sont infectés, ce qui pourrait entraîner une pénurie de personnel".
L’Afrique du Sud fait face actuellement à une quatrième vague d’infections à la Covid-19 alimentée par le nouveau variant. Alors que plus de 11.500 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés jeudi, le NICD prévoit une augmentation exponentielle des infections à cause d’Omicron
L’Organisation mondiale de la Santé avait qualifié cette nouvelle souche de "préoccupante" en raison de son grand nombre de mutations.
Par ailleurs, le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a tiré la sonnette d’alarme par rapport aux faibles taux de vaccination dans le pays, avec seulement 35,6% des Sud-Africains éligibles ayant reçu jusqu'à présent les vaccins anti-covid-19.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала