Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Pr Perronne à ses détracteurs: "Je les attends sur le ring avec des données scientifiques sérieuses"

© SputnikChristian Perronne
Christian Perronne - Sputnik France, 1920, 03.12.2021
S'abonner
Exclusif
Le très décrié Professeur Perronne est depuis plusieurs mois absent des médias. Paie-t-il ses propos controversés sur la vaccination? L’infectiologue répond aux critiques devant les caméras de Sputnik.
"Moi, ce que je dis est prouvé, il suffit de regarder les données. Je sais que ça dérange de regarder la vérité en face, car cela contrarie des intérêts financiers absolument colossaux", dénonce le Pr Christian Perronne devant les caméras de Sputnik.
Décrit par le journal Le Monde comme le "médecin référent des complotistes", persona non grata sur les plateaux télévisés, malgré sa récente invitation sur CNews, le Pr Perronne n’a pas bonne presse. Il y a tout juste un an, l’infectiologue était démis de ses fonctions de chef de service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital de Garches par Martin Hirsch, le directeur de l’AP-HP. La faute à des propos controversés sur la vaccination contre le Covid-19, que leur auteur juge "dangereuse".
"J’apporte les preuves de tout ce que j’avance. En face, on ne m’apporte jamais de preuves. La seule chose qu’on est capable de dire dans les journaux qui veulent me dégommer, c’est “Perronne dit n’importe quoi”, “Perronne est complotiste”. Mais ça ne veut rien dire, “complotiste”! Moi, je les attends sur le ring avec des données scientifiques sérieuses", se défend le Pr Perronne.
Malgré l’avalanche de critiques qui suivent chacune de ses interventions, le médecin n’en démord pas et jure être avant tout un scientifique "honnête". "Pendant quinze ans, j’ai piloté toutes les instances avec les gouvernements sur la santé publique. Je n’ai aucune casserole aux fesses. J’ai toujours géré les conflits d’intérêts. Qu’on ne vienne pas me chercher maintenant, quand je continue à dire la vérité", lance-t-il.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала