Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Saint-Marin et la Russie renoncent au régime des visas

Une valise  - Sputnik France, 1920, 03.12.2021
S'abonner
Face à la consolidation de leurs relations, Saint-Marin et la Russie ont convenu de supprimer les demandes de visa pour leurs citoyens qui pourront résider "sans jusqu'à 90 jours au cours de chaque période de 180 jours". Un geste symbolique, les touristes russes ne pouvant pas arriver à destination, le micro-État n’ayant pas d’aéroport.
Le secrétaire d'État saint-marinais aux Affaires étrangères Luca Beccari et le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov ont conclu un accord sur la suppression des visas, indique le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération économique internationale et des Télécommunications de Saint-Marin.

"Après l'intervention du secrétaire d'État Beccari en plénière, le moment le plus important de l'après-midi a été la rencontre avec le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, avec qui […] il a signé l'accord sur la suppression des visas", informe un communiqué publié le 2 décembre.

Saint-Marin devient ainsi le 75e pays pour lequel les citoyens russes n’ont pas besoin de visa.
En septembre, Sergueï Lavrov avait déclaré qu'un accord intergouvernemental entre la Russie et Saint-Marin visant à supprimer les exigences en matière de visa pourrait être signé prochainement. Le 28 octobre, le Premier ministre russe Mikhaïl Michoustine a signé un projet d'accord visant à supprimer les visas avec le Saint-Marin.
Le projet stipulait que les citoyens pourraient "entrer, sortir, faire un transit et résider sur le territoire de l'État sans visa jusqu'à 90 jours au cours de chaque période de 180 jours, à compter de la date de la première entrée, sous réserve des règles d'entrée, de transit et de séjour sur le territoire des autres États".

Des problèmes qui font obstacle aux touristes russes

Pourtant, les touristes russes désireux d’en profiter pour visiter le pays vont rencontrer des problèmes, car Saint-Marin ne dispose pas de son propre aéroport. Le plus proche est situé à 25 kilomètres sur le territoire italien soumis au régime obligatoire de visas pour les non-ressortissants de l’UE.
Pour l’instant, l’Italie n’accueille aucun touriste, notamment en provenance de la Russie, des restrictions de voyage au sein de l’UE étant en vigueur.
En outre, l’Agence européenne des médicaments (EMA) ne reconnaît pas le vaccin russe Spoutnik V que Saint-Marin utilise pour immuniser depuis mars ses citoyens et depuis mai les étrangers ne résidant pas en Italie.
Pour obtenir le pass sanitaire, le gouvernement italien a invité les citoyens de Saint-Marin à administrer une troisième dose de l’un des vaccins homologués par l’UE. La validité du pass de vaccination pour les citoyens de Saint-Marin immunisés avec le Spoutnik V a été prolongée jusqu'au 31 décembre.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала