Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Brexit: la Commission européenne débloque un financement de 920,4 M EUR pour l'Irlande

Brexit - Sputnik France, 1920, 06.12.2021
S'abonner
La Commission européenne (CE) a annoncé, lundi, l'allocation à l'Irlande de fonds de 920,4 millions d'euros provenant de la réserve d'ajustement au Brexit.
L'Irlande est le principal bénéficiaire de la réserve d'ajustement au Brexit et le premier État membre à en recevoir un préfinancement, indique l’Exécutif européen, notant que ces fonds aideront l'économie irlandaise à atténuer les effets du Brexit en soutenant les régions et les secteurs économiques, notamment par la création et la protection d'emplois, tels que des programmes de chômage partiel, de requalification et de formation.

"Le Brexit a eu des conséquences négatives sur la vie de nombreux citoyens, et au sein de l'UE, ce sont les Irlandais qui le ressentent le plus", a déclaré Elisa Ferreira, commissaire à la Cohésion et aux Réformes, rappelant que la réserve d'ajustement au Brexit de l'UE constitue à cet égard un outil de solidarité avec ceux qui sont les plus touchés.

Le financement que l'Irlande recevra contribuera à améliorer le niveau de vie, à soutenir la croissance économique dans le pays et à atténuer les effets négatifs sur les communautés locales, a-t-elle ajouté.
Aux termes de la décision adoptée lundi, l'Irlande recevra 361,5 millions d'euros en 2021, 276,7 millions d'euros en 2022 et 282,2 millions d'euros en 2023. Le financement peut couvrir les dépenses encourues depuis le 1er janvier 2020.
Selon la CE, tous les États membres subissent les contrecoups du Brexit, mais de différentes manières. Certains États membres, régions, secteurs ou communautés locales sont plus touchés que d'autres. La réserve d'ajustement au Brexit, d'un montant de 5,4 milliards d'euros, a été mise en place pour soutenir l'ensemble des États membres tout en accordant la priorité à ceux qui sont les plus touchés.
La contribution financière accordée à un État membre au titre de la réserve sera mise en œuvre dans le cadre de la gestion partagée. Elle n'est pas conditionnée à une programmation ou planification anticipée des mesures et permet une certaine flexibilité dans la mise en œuvre et dans le respect du principe de subsidiarité.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала