Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Elon Musk explique pourquoi notre civilisation risque de "s'effondrer"

Elon Musk - Sputnik France, 1920, 08.12.2021
S'abonner
L’excentrique patron de Tesla et de SpaceX a un avertissement pour l’humanité. "L'un des plus grands risques pour la civilisation" est la chute démographique, s’est alarmé Elon Musk, soulignant la nécessité de renouveler la population mondiale et de la rajeunir.
La population mondiale approche les huit milliards, mais Elon Musk pense qu'il n'y a toujours "pas assez de personnes" sur Terre. Tous ceux qui estiment que notre planète est surpeuplée doivent y réfléchir de nouveau. C'est le dépeuplement, et non pas la surpopulation, qui sera le destin de l'humanité, estime le PDG de Tesla et de SpaceX.
Elon Musk pense que la plus grande menace pour l'humanité est la baisse du taux de natalité, avertissant que la civilisation "s'effondrera" si les gens ne commencent pas à avoir plus d'enfants.
"Je pense que l'un des plus grands risques pour la civilisation est le faible taux de natalité et la baisse rapide du taux de natalité", a déclaré сe père de six enfants lors du Conseil annuel des PDG du Wall Street Journal. "Et pourtant, tant de gens, y compris des gens intelligents, pensent qu'il y a trop de gens dans le monde et pensent que la population devient incontrôlable", a poursuivi Musk.
Les données de la Banque mondiale montrent que le taux de natalité dans le monde est en baisse depuis 1963, avec une légère reprise vers le début des années 1980.

Risque d’une "société sclérosée"

L’idée de "vivre une vie très longue", sans parler de l'immortalité, n’est pas non plus bon signe car elle ne conduirait qu'à la stagnation, selon le multimilliardaire.
"Je pense qu'il est important pour nous de mourir parce que la plupart du temps, les gens ne changent pas d'avis, ils meurent simplement. S'ils vivent pour toujours, alors nous pourrions devenir une société très sclérosée où les nouvelles idées ne peuvent pas réussir", a déclaré l'entrepreneur.
En juillet 2021, les analystes de Morgan Stanley ont attribué la baisse du taux de natalité aux préoccupations liées au changement climatique.
La "tendance à ne pas avoir d'enfants en raison des craintes suscitées par le changement climatique se développe et a un impact sur les taux de fécondité plus rapidement que toute tendance précédente dans la baisse de la fécondité", ont-ils déclaré à l'époque.

Ambitions interplanétaires

L'inquiétude de Musk concernant les taux de natalité pourrait avoir quelque chose à voir avec ses propres plans futurs. Évoquant les perspectives pour l'humanité de devenir une espèce "multiplanétaire", il a déclaré que sa fusée SpaceX Starship, qui est actuellement en cours de développement, pourrait bien être la clé pour en faire une réalité.
Durant le même événement, le milliardaire a confirmé que des micropuces Neuralink seront placées dans les cerveaux humains dès 2022. Les premières personnes qui se verront implanter les puces Neuralink seront des personnes souffrant de graves lésions de la moelle épinière.
Son concurrent dans la liste Forbes, Bill Gates, avait déjà nommé deux menaces qui pèsent sur l’humanité, plus graves encore que la pandémie du Covid-19. Selon lui, il s’agit du changement climatique et du terrorisme biologique.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала